L'ancienne Première dame des Etats-Unis Michelle Obama est montée au créneau vendredi après plusieurs jours de polémiques liées à des propos du président Donald Trump visant plusieurs élues du Congrès issues de minorités. Pour elle, la "grandeur" de l'Amérique vient de sa "diversité".

La chambre basse du Congrès américain a adopté mardi une motion condamnant les "commentaires racistes" du président américain, une accusation dont il s'était plus tôt défendu tout en continuant d'attaquer violemment quatre élues démocrates issues de minorités.
La Chambre des représentants, à majorité démocrate, "condamne fermement les commentaires racistes du président Donald Trump légitimant et accentuant la peur et la haine des nouveaux Américains et des personnes de couleur", déclare le texte, pour lequel ont également voté quatre élus républicains.

Une semaine après les révélations de Mediapart sur ses dîners à l'Hôtel de Lassay aux frais du contribuable notamment, le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy a fini par démissionner, mardi, du gouvernement.

L'ancien président du Pérou Alejandro Toledo (2001-2006), que Lima accuse de corruption dans le scandale Odebrecht et cherche à faire extrader des Etats-Unis, où il réside, a été arrêté mardi, à annoncé le parquet péruvien."Le ministère public, à travers de l'Unité de coopération judiciaire internationale, annonce que l'ex-président Alejandro Toledo Manrique a été arrêté ce matin en vue d'une extradition au Etats-Unis", a écrit le ministère public sur Twitter.

Les violentes attaques de Donald Trump contre quatre élues démocrates issues de minorités ont suscité lundi des réactions indignées jusque dans son propre camp, au sein duquel des responsables l’ont appelé à s’excuser pour ses tweets « racistes ».


"Si vous n'êtes pas heureuses ici, vous pouvez partir!": Après une série de tweets aux accents xénophobes, Donald Trump a intensifié lundi depuis la Maison Blanche ses attaques contre quatre élues démocrates, les accusant de ne pas aimer l'Amérique.

Open Letter To The Secretary Of State,

Mike Pompeo

May 11, 2019

Honorable Pompeo,

The New England Human Rights Organization (NEHRO), a Human Rights Organization, based in Boston , Massachusetts, is writing this letter to bring to your attention the unrest situation in Haiti fabricated by the Haitian Government to scare the haitian society in using any methods of violence to prevent the people from demonstrating in the street.

Célébration de la fête du Drapeau Haïtien à Randolph dans le Massachusetts le Samedi 18 Mai 2019. Entretien avec Natacha CLERGER, Conseillère municipale de ce village.
(Caméra et Son : Francky Labossière)

 

C’est en substance le message de la responsable de la mission consulaire d’Haïti en Nouvelle-Angleterre qui prenait la parole  mercredi soir à Dorchester à KAY PAM là l’occasion du lancement des activités devant marquer le mois de l’Héritage haïtien dans le Massachusetts organisé par l’organisation HAU (Haitian-Americans United). Cette cérémonie s’est déroulée en presence de la Conseillère Générale du village de Randolph (Sud de Boston), du capitaine HASEEB Hosein, commandant de la station de police de Mattapan et des représentants de plusieurs élus dont Roudnie Célestin, agent de liaison pour le Maire de Boston (Martin J. Walsh), Ronald Claude du bureau de la députée fédérale Ayanna Pressley etc ….

Le Premier ministre belge Charles Michel a reconnu dimanche, comme l'un de ses prédécesseurs, Guy Verhofstadt voici 19 ans, la "part de responsabilité" que porte la Belgique dans le génocide qui fait au moins 800.000 morts au Rwanda en cent jours en 1994, qu'il a qualifié d'"horreur absolue".

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)