Video AD : Click Here

___________________________________________________________________________________________________________


Le deuxième jour des grenadiers à Goiânia est marqué d’abord, par la séance d’entraînement rythmée de ce matin et l’importante réunion de travail organisée par des représentants de la Fifa cet après-midi.En effet, depuis l’arrivée de la délégation haïtienne à l’aéroport de Goiânia, un agent de liaison de la Fifa, travaille en étroite collaboration avec le Team manager Adelph Pierre.

Pour le moment un horaire pour l’entrainement des grenadiers a été élaboré avec possibilité de le modifier, un bus est à la disposition des grenadiers ainsi qu’une voiture de police avec un responsable de sécurité, servant de guide au moment des déplacements des grenadiers. C’est dans cet environnement de planification définie par la Fifa que les grenadiers évoluent à présent.
Les grenadiers ont travaillé ce matin dans un centre d’entraînement situé  à 20 mètres de l’hôtel. C’était une séance de travail très  rythmée, intense avec une implication totale de tous les joueurs. Le changement de ville vraisemblablement a modifié le comportement des grenadiers qui se sont battus ce matin à l’entrainement comme des diables dans un bénitier.

La deuxième partie de la journée est marquée par cette importante réunion de travail de 4 représentants de la Fifa avec l’équipe haïtienne. Monsieur Luis Castro, Coordonnateur général à la Fifa, a présenté des propos de bienvenue à la délégation haïtienne, il a par ailleurs félicité les grenadiers pour leur participation à cette coupe du monde, il en a profité pour remettre une plaque au capitaine Fredeler Christophe.

Alejandro Soler, médecin de la Fifa a axé son intervention sur le dopage dans le sport. La consommation de substances interdites par la Fifa, ou l’utilisation des méthodes pour améliorer ou maintenir le niveau de performances sportives peuvent entrainer des sanctions. Il a présenté les conséquences fâcheuses que puisse subir un joueur qui ne respecte pas les règles. Le football dit-il doit rester un sport propre.

François Braum, responsable d’intégrité à la Fifa, a parlé de l’intégrité du jeu. L’intégrité dans le football est capital dit-il. Certaines personnes essaient de corrompre certains joueurs dans le sport. Dans le football, la Fifa fait face à plusieurs cas de manipulation, qui consiste à influencer ou d’altérer illégalement le cours, le résultat ou tout autre aspect d’une compétition ou d’un match de football.

Les joueurs doivent faire preuve de vigilance pour ne pas se laisser manipuler. La manipulation de matches peut avoir des conséquences néfastes sur la carrière d’un joueur. Il faut que ces derniers  puissent aider la Fifa à protéger l’intégrité du football en prenant leur distance par rapport à ces pratiques désastreuses

La dernière intervention a été l’œuvre de l’ivoirien Doue Noumandiez, instructeur d’arbitre, il a d’abord insisté  sur le FAIR PLAY. Dans toutes les compétitions de la Fifa, le Fair Play est primordial, “il faut vendre une image positive du football, il ne faut pas tricher, il ne faut pas faire de mauvais geste, Il faut respecter son partenaire, son adversaire et surtout respecter l’arbitre”.

 Il a illustré son intervention avec des séquences vidéo, pour montrer aux joueurs la difficulté qui existe dans les prises de décisions des arbitres. Pour ce qui est du Var, cette aide technologique sera à la disposition des arbitres, mais il a  toutefois tenu à préciser que le Var ne décide pas, c’est l’arbitre central qui a le dernier mot, après vérification il peut décider, en fonction de son jugement valider ou annuler. Enfin il a présenté les nouvelles règles qui sont en vigueur dans le football, comme le fait qu’un portier doit rester sur sa ligne de but jusqu’à ce que la balle soit frappée par le jouer, ou quand on opère un changement, le joueur qu’on va remplacer doit quitter le terrain à l’endroit le plus proche.

Cette réunion de travail fait partie intégrante de la compétition, les joueurs sont tenus de faire honneur au jeu qu’ils pratiquent. Le football doit être protégé de tout ce qui peut ternir son image. Les joueurs doivent préserver leur carrière en respectant scrupuleusement les règles.

Le message a été parfaitement bien reçu par des grenadiers enthousiastes, souriants qui semblent n’avoir rien à se reprocher. Les grenadiers viennent d’un pays pauvre où ils doivent se battre continuellement pour assurer leur avenir, mais ce qui fait leur force, c’est leur intégrité, leur honnêteté, le courage de toujours faire les choses dignement sans tricher, pour preuve la qualification pour cette coupe du monde a été acquise dans la douleur, les préparations pour jouer cette coupe du monde au ranch de la Croix des Bouquets dans des conditions précaires, mais en dépit de tout ils se donnent à fond sans se soucier du dopage ou de tentative de manipulation.

Brésil, 2019, coupe du monde des moins de 17 ans.

Ils sont 7 expatriés dans le groupe des grenadiers qui sont au Brésil. 6 d’entre eux figurent  dans la liste officielle des grenadiers pour la coupe du monde. Jules Anthony Vilsaint, est le seul à ne pas être sur la liste officielle parmi les expatriés. Néanmoins il continue de s’entrainer avec la sélection tout comme Martin Daniel qui ne figure pas dans la liste officielle.

Toutefois, il faut préciser que selon le règlement, 24 h avant le premier match d’une équipe, il peut y avoir des changements dans l’effectif pour cause de blessures et de maladies. Il faut pour ce faire que l’équipe en question puisse fournir des preuves appropriées.

Voici les noms des expatriés  et de leur situation actuelle :

-           Kurowskybob Pierre Fertil,  joue aux Etats-Unis pour l’Academy du Real Salt Lake de la MLS.

Date de naissance : 28/8/2002

-           Omre Etienne, pour le moment est libre de tout contrat, il vit aux Etats-Unis.

Date de naissance : 26/2/2002

-           Marvin André Jules Santz, évolue au Red Star FC de le National en France, catégorie U18

Date de naissance : 27/8/2002

-           Herard Frantzety, joue au Japon, au Vissel Kobe, catégorie U17

Date naissance : 10/3/2002

-           Jean Wil Standly Lord, evolue au Canada au CS Chonedey, catégorie U17, 3 A.

Date de naissance : 23/4/2002

Jules Anthony Vilsaint, club Pasellinios de Montreal, catégorie U17

Date de naissance : 6/1/2003

-           Olsen Aluc, club, Lake Grove United National 1, catégorie U17

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)