Samira, une réfugiée syrienne, est couturière au Centre Oasis pour la résilience et l’autonomisation des femmes et des filles, un projet géré par ONU-Femmes au camp de réfugiés d'Azraq en Jordanie. Photo ONU-Femmes/Christopher Herwig

La Journée internationale des femmes est célébrée dans de nombreux pays à travers le monde. C'est un jour où les femmes sont reconnues pour leurs réalisations, sans égard aux divisions, qu'elles soient nationales, ethniques, linguistiques, culturelles, économiques ou politiques. C'est une occasion de faire le point sur les luttes et les réalisations passées, et surtout, de préparer l'avenir et les opportunités qui attendent les futures générations de femmes.
Le monde a réalisé des avancées sans précédent, mais aucun pays n’a encore atteint l’égalité des sexes.

Port-au-Prince (Haïti) - Au moins 18 personnes ont été tués dans des incidents violents dans la capitale et en province, ce dernier week-end de février. Si les kidnappings et tentatives de kidnapping se sont poursuivis et la débandade des blindés neufs, utilisés dans une opération contre les bandits de Village de Dieu, a été largement commentée sur les réseaux sociaux, c’est toute la fin de semaine qui a été chaude.

Des individus non identifiés ont profité de la situation de tension et de confusion qui régnait dimanche dans la capitale à la suite du mouvement des policiers protestataires pour attaquer le local de Radio Télévision Caraïbes à la Ruelle Chavannes. Plusieurs véhicules ont été incendiés, les fenêtres de la station cassées et d’autres matériels saccagés. L’Association nationale des médias haïtiens (ANMH) et l’Association des médias indépendants d’Haïti (AMIH) et l’Association des journalistes haïtiens ont condamné cette attaque et appellent au respect de la liberté de la presse.

Deux autres personnes simultanément blessées par balles à Croix-des-Bouquets
P-au-P, 24 janv. 2020 [AlterPresse] --- Un ancien policier national, Gaudy Salomon, et sa fille en uniforme scolaire ont été tués par balle, dans la voiture de l’ex-policier national, dans la soirée du jeudi 23 janvier 2020, par des individus armés, à Lassé, une localité située dans la commune de Croix-des-Bouquets (au nord-est de la capitale), selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Un adolescent a ouvert le feu dans un lycée au nord de Los Angeles ce jeudi. Deux jeunes sont décédés des suites de leurs blessures.
Cinq victimes avaient été hospitalisées dans un "état critique" après une attaque survenue au lycée Saugus, dans la ville de Santa Clarita, mais l'une d'entre elles, de sexe féminin, est décédée des suites de ses blessures, a annoncé l'hôpital. La lycéenne avait 16 ans.

P-au-P., 14 juil. 2019 [AlterPresse] --- Plus d’une centaine de personnes, issues notamment des milieux universitaires et de la société civile haïtienne, ont pris part, le samedi 13 juillet, à l’auditorium de la Faculté de médicine et de pharmacie de l’Université d’État d’Haïti (Ueh), à un hommage au célèbre historien et chercheur Michel Hector, décédé le 5 juillet 2019.

…Le professeur Michel Hector, qui avait reçu, en mai dernier, les honneurs de l’Université d’État d’Haïti, a rendu l'âme dans la soirée du vendredi 6 juillet à l’âge de 87 ans. Différents acteurs de la communauté universitaire évoquent une grande perte pour l'université et pour le pays.

En s'engouffrant dans l'ère de la transition démocratique, Haïti est entré dans une spirale de dérégulation dans tous les domaines. Pour tous les champs, nous avons opté pour le populisme, à défaut de pouvoir provoquer un chambardement général pour implanter un nouveau système politique. Nous avons choisi délibérément de sortir des normes et de faire tomber toutes les barrières qu'imposait la tradition universelle pour faire de la politique.

Note conjointe de l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) et l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH)
L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) et l’Association des Médias Indépendants d’Haïti (AMIH) profitent de ce 3 mai 2019 pour saluer tous les journalistes et tous les médias gardiens de la préservation des espaces de liberté d’expression et de la liberté de la presse en Haïti et dans le monde.

Daniel Supplice (sociologue), le patriote frustré

Deux ans après son retrait du service de la République, Daniel Supplice, témoin et acteur privilégié des 50 dernières années de politique haïtienne, est aujourd’hui un patriote frustré. Il s’est confié sur ses relations avec les pouvoirs de Duvalier à Martelly, sa fascination pour la culture Taïnos, son rejet de la corruption et sa vision pour le pays fracturé.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)