La nouvelle de la disparition du professeur A. DUROSIER a provoqué une onde de choc dans le monde universitaire. Elle laissera difficilement indifférents ceux qui l’ont vraiment connu. A l’Université où je l’ai eu comme enseignant d’abord puis comme collègue, il s’est toujours comporté comme un maitre, un collègue, un conseiller,  un ami. Un(e)  étudiant (e) pour lui, c’était : « ma fille, mon fils ». Et ce n’est pas seulement à cause de sa représentation héritée de son passé de prêtre (qu’il est toujours resté).

Professeur Amos Durosier

L’éminent professeur de sciences économiques Amos Durosier, adulé et respecté de tous ses étudiants, est parti pour l'éternité le mercredi 8 avril 2020 à 4 h 30 du matin. Il était âgé de 79 ans et supportait courageusement une maladie depuis environ trois ans.Né au Cap-Haïtien le 14 janvier 1941, il fut licencié en droit à la Faculté de droit et des sciences économiques (FDSE, 1970-1974) de l’Université d’État d’Haïti et en théologie à l’Université Saint Paul à Ottawa (1964-1967). Il fut prêtre catholique pendant plus d’une dizaine d'années.

Augmentation des cas de violence domestique à l'heure du coronavirus

De Seattle (Washington) à New-York City .... partout aux Etats-Unis et dans le monde : le constat est le même. Les cas de violence domestique  sont en nette augmentation alors que les mesures de confinement adoptées pour tenter de contenir la propagation du coronavirus forcent agresseurs et  victimes à se cloîtrer de façon continue pendant de longues heures sous le même toît.

Le docteur Jerry Bitar a été enlevé non loin de chez lui par des individus non identifiés, à Pèlerin 4, vendredi 27 mars 2020, a appris le journal de collaborateurs et d’un membre de la famille du médecin. Le Dr Jerry Bitar codirige avec son frère jumeau Marlon le centre hospitalier Bernard Mevs, un des plus importants hôpitaux d’Haïti.

WATERTOWN, MASS. (March 12, 2020) - On Friday, March 13, The CatholicTV Network will launch a new, simplified website where viewers can easily watch daily Masses from the CatholicTV chapel. At www.WatchtheMass.com, viewers can watch the Mass in English every day from Sunday to Friday and the Mass in Spanish every Sunday.

8 Mars : Journée Mondiale des droits des femmes ! C’est le moment de tirer le bilan du mouvement féministe. En Haïti, où en est - on avec les droits économique, politique et social des femmes, 25 ans après l’adoption de la résolution de la plateforme d’action de Beijing ?

Samira, une réfugiée syrienne, est couturière au Centre Oasis pour la résilience et l’autonomisation des femmes et des filles, un projet géré par ONU-Femmes au camp de réfugiés d'Azraq en Jordanie. Photo ONU-Femmes/Christopher Herwig

La Journée internationale des femmes est célébrée dans de nombreux pays à travers le monde. C'est un jour où les femmes sont reconnues pour leurs réalisations, sans égard aux divisions, qu'elles soient nationales, ethniques, linguistiques, culturelles, économiques ou politiques. C'est une occasion de faire le point sur les luttes et les réalisations passées, et surtout, de préparer l'avenir et les opportunités qui attendent les futures générations de femmes.
Le monde a réalisé des avancées sans précédent, mais aucun pays n’a encore atteint l’égalité des sexes.

Port-au-Prince (Haïti) - Au moins 18 personnes ont été tués dans des incidents violents dans la capitale et en province, ce dernier week-end de février. Si les kidnappings et tentatives de kidnapping se sont poursuivis et la débandade des blindés neufs, utilisés dans une opération contre les bandits de Village de Dieu, a été largement commentée sur les réseaux sociaux, c’est toute la fin de semaine qui a été chaude.

Des individus non identifiés ont profité de la situation de tension et de confusion qui régnait dimanche dans la capitale à la suite du mouvement des policiers protestataires pour attaquer le local de Radio Télévision Caraïbes à la Ruelle Chavannes. Plusieurs véhicules ont été incendiés, les fenêtres de la station cassées et d’autres matériels saccagés. L’Association nationale des médias haïtiens (ANMH) et l’Association des médias indépendants d’Haïti (AMIH) et l’Association des journalistes haïtiens ont condamné cette attaque et appellent au respect de la liberté de la presse.

Deux autres personnes simultanément blessées par balles à Croix-des-Bouquets
P-au-P, 24 janv. 2020 [AlterPresse] --- Un ancien policier national, Gaudy Salomon, et sa fille en uniforme scolaire ont été tués par balle, dans la voiture de l’ex-policier national, dans la soirée du jeudi 23 janvier 2020, par des individus armés, à Lassé, une localité située dans la commune de Croix-des-Bouquets (au nord-est de la capitale), selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)