Imprimer
Catégorie : Sante
Affichages : 3537

Qu'est-ce qui peut pousser un être humain à passer à un acte aussi dramatique? Nous avons posé cette question au psychologue Jean Abède Alexandre dans le cadre d'une série d'entrevues sur l'impact de la pandémie de covid-19 sur la santé mentale au moment où ce monstre a déjà frappé mortellement plus de 250,000 personnes à travers le monde.

La réponde du psychologue a été sans équivoque en analysant les différents facteurs qui peuvent conduire au suicide : dépression, anxiété, toxicomanie, difficultés économiques, absence ou manque d'estime de soi, séparations conjugales, rupture amoureuse et surtout  l' solement à l'heure du confinement.

Depuis l'apparition de cette pandémie, plusieurs personnes se sont suicidées pour avoir contracté le coronavirus : un policier à New-York, le médecin du Stade de Reims (Division1) en France, une infirmière en Italie, un indien de 50 ans et, il y a plus d'une semaine, un jeune compatriote haïtien, résident de la ville de Brockton (Sud du Massachusetts). De l'avis des spécialistes en santé mentale, la crise sanitaire actuelle, outre ses conséquences d'ordre économique, politique et financier, va déboucher dans les prochaines semaines sur de sérieux problèmes psychologiques pour le personnel médical et para-médical, les malades touchés par le Covid-19 et une population cloîtrée entre les  quatre (4) murs pendant des semaines et des semaines.

Pourtant, au niveau de la communauté haïtienne du Massachusetts sérieusement touchée par cette pandémie, ce n'est pas  un sujet "sexy". Pour des raisons culturelles, peut-être, on n'en parle pas. Ce n'est pas, non plus, une préoccupation des pouvoirs publics.
Nous vous invitons à suivre notre entretien avec le Dr Jean Abède Alexandre, psychologue et Senior-Pasteur à l'Eglise Baptiste du Tabernacle (TBC) de Boston. A la fin de cet entretien, le Dr Alexandre apporte pas mal de conseils, propose des mesures pour prévenir le suicide et les tentatives de suicide.

Un simple rappel. selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS),  "chaque année, près de 800 000 personnes se suicident et beaucoup d’autres font une tentative de suicide.  (1 mort chaque 40 secondes) Chaque suicide est une tragédie qui touche les familles, les communautés et des pays entiers et qui a des effets durables sur ceux qui restent. "

D'autres émissions sur l'Impact du Coronavirus sur la Santé mentale avec le psychologue Jean Abède Alexandre":