Imprimer
Catégorie : Sante
Affichages : 3965
Dr Jean Abède Alexandre, psychologue

Depuis presqu'une semaine, les habitants du Massachusetts et d'autres régions des Etats-Unis vivent une situation inédite. En effet, pour freiner la propagation du COVID19, l'administration Baker-Polito a adopté toute une série de mesures : fermeture de toutes les écoles (de la maternelle à l'université), interdiction aux bars et restaurants de servir de la nourriture et des boissons sur place, mais leur permet de servir de la nourriture via des services de livraison et de plats à emporter, restriction dans les rassemblements publics (pas plus de 25 personnes).

Si ces mesures sont de loin moins contraignantes que le confinement total de population adopté en Europe (Italie, Espagne et France), elles risquent cependant de provoquer de sérieux bouleversements dans le quotidien des citoyens en général et des enfants en particulier, si l'on en croit le psychologue, Dr Jean Abède Alexandre qui a travaillé pendant plus de 30 ans dans le système des écoles publiques de Boston.

Dans une interview accordée à MCTV Boston, ce midi, le Dr Jean Abède Alexandre a fourni un luxe de détails sur les impacts psychologiques d'un confinement même partiel de la population.

" Le contact social est un facteur protecteur important dans la vie de l'homme" a-t-il expliqué.

Au cours de ce long entretien, Dr Alexandre a proposé de nombreuses solutions pour limiter les risques d'anxiété et de dépression liés au confinement.