P-au-P, 11 mars 2020 [AlterPresse] --- A travers les Ministères de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), de l’éducation et de la formation professionnelle (Menfp), les autorités étatiques appellent d’autres instances à prendre des dispositions face au risque imminent d’introduction de la pandémie du Covid-19 (nouveau coronavirus) en Haïti, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

« Les lignes aériennes, fonctionnant sur le territoire national, doivent prendre les dispositions nécessaires, en vue d’interdire l’embarquement de tout passager provenant des zones rouges », indique une note du Mict, datée du lundi 9 mars 2019.

Les zones rouges concernées sont « les zones à haut risque de contamination du Covid-19, n’ayant pas passé 14 jours en dehors d’une zone sans risque (zone sans transmission locale du Covid-19) », selon le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales.

La Chine, la Corée du Sud, l’Italie, la France et l’Allemagne sont les pays, figurant sur une liste rouge, dressée par le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp).

Des instructions ont été passées à la Direction de l’immigration et de l’émigration, en vue de veiller à la stricte application de cette mesure, indique le Mict.

Pour sa part, le Menfp invite la population et la communauté éducative, en particulier, à suivre et à adopter les mesures de prévention des autorités sanitaires.

Il est également recommandé à toutes les directions d’établissements scolaires publics et non publics d’aménager, avec les enseignantes et enseignants, un espace d’échange et de partage d’informations, de 5 à 10 minutes, sur le Covid-19, avec les élèves aux différents cours.

Cette démarche s’inscrit dans le but de transmettre les informations scientifiques, susceptibles de permettre de mieux comprendre la pandémie du Covid-19 et d’identifier les mesures clés de prévention et de limitation de la propagation du virus.

Les enseignantes et enseignants, les directrices et directeurs d’écoles, les élèves, les parents et les personnels administratifs doivent apporter leur contribution à la campagne de communication du grand public sur ce dangereux virus, dont aucun traitement à date n’est encore disponible à travers le monde, souhaite le Menfp.

Lire la suite sur le site de ALTERPRESSE.org

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)