Sud-Est / Jacmel: Moïse Jean-Charles dénonce

Dans le cadre d'une visite à Jacmel du 31 juillet au 3 août 2020, le secrétaire général de la plateforme Pitit Dessalines et  ancien candidat à la présidentielle de 2025 Moïse Jean-Charles a critiqué le pouvoir actuel qui prive la métropole du Sud-Est de courant électrique. "C'est inacceptable, avant la ville de Jacmel était électrifiée 24h / 24, maintenant la ville est dans l'obscurité. Où sont les promesses du président de la République sur l'électrification du pays? " a martelé Moïse Jean-Charles.
L'ancien sénateur de la République dénonce également l'insécurité qui fait rage dans le pays en 1ajoutant que le taux d'échange du dollar complique davantage la vie du peuple haïtien.

Nord/Limonade: Installation d’une administratrice à la tête de l’entreprise AGRI-FAZ

Le conseil d’administration de Agriculture Faim Zéro (AGRI-FAZ), dirigé par l’ex député Tanis Tertius, a installé Violette Augustin dans le poste d’administratrice de cette entreprise agricole. L'installation s'est déroulée en présence du président de la  commission communale de Limonade Gesner Dieudonné, du délégué departemental du Nord Pierrot Augustin, du directeur du Bureau agricole de Limonade, l'agronome Roudy Milien.
« Dans un contexte où l’insécurité alimentaire et la malnutrition battent leur plein dans le pays à cause de diverses crises dont la crise sanitaire provoquée par la pandémie du coronavirus, j’admets que les défis sont de taille, a fait savoir l’ex député Tanis Tertius appelant la nouvelle administratrice Violette Augustin à gérer et diriger AGRI-FAZ comme une bonne mère de famille.
Plus loin, l’ancien président du Front parlementaire contre la faim en Haïti à la 50e législature donne la garantie que le conseil d’administration de l’AGRI-FAZ renforcera ses capacités opérationnelles et ses mécanismes institutionnels en vue de faire face à la crise alimentaire qui sévit dans le pays. M. Tertius a précisé que l'AGRI-FAZ sera présente dans tous les dix départements du pays.

De son côté, la nouvelle administratrice Violette Augustin,  a fait savoir qu'elle fera de son mieux pour atteindre les objectifs de l’institution.  
À rappeler que l’Agriculture Faim zéro AGRI-FAZ est une société annonyme regroupant des anciens députés et des membres de la société civile. Située dans la commune de Limonade, l’AGRI-FAZ s’installe sur plus de 150 hectares de terre dont plus de la moitié soit 80 ha sont déjà en exploitation. L'AGRI-FAZ  accorde la priorié semble être accordée aux cultures vivrières telles le maïs, le pois souche, le manioc, la patate et le gombo ....

Artibonite / Saint-Marc: Un séminaire de formation pour 90 gérants agricoles
Dans le cadre de la formation de techniciens agricoles, le ministère de l'Agriculture organise du 3 au 7 août, à l'Organisme de développement de la Vallée de l'Artibonite (ODVA), un séminaire de formation pour 90 administrateurs agricoles. Ces participants, après leur formation, auront pour  de créer des coopératives agricoles, a fait savoir Jocelyn Jean, directeur général de l'ODVA.


Saint Raphaël: Une brigade pour sécuriser la quatrième section communale

Pour lutter contre le vandalisme dans la quatrième section communale de Saint-Raphaël, l'Association des citoyens honnêtes pour la sécurité et le développement a mis en place une brigade de vingt-quatre membres pour assurer la sécurité de la population.  Le coordinateur de l'association a indiqué que ces brigardiers travailleront en collaboration avec les autorités étatiques de la zone pour mettre fin au vandalisme et de banditisme enregistrés au cours de ces derniers mois dans la région.
 

Centre / Lascahobas: Les enseignants sur le macadam

Alors que la réouverture des classes prévue pour le 10 août approche, les enseignants de Lascahobas ont manifesté dans les rues pour exiger une augmentation de salaire et de meilleures conditions de travail.

Marie-Lourdes Dort, porte-parole des enseignants, a déclaré que si l'Etat ne leur accorde pas un salaire de 75 000 gourdes et une carte de débit de 25 000 gourdes, les établissements ne pourront pas ouvrir leurs portes lundi prochain.

"Que pouvons-nous faire avec un misérable salaire  de 10 000 gourdes, alors que les autres fonctionnaires de nos institutions ont un salaire raisonnable et une carte de débit à leur disposition. Nous ne sommes pas des fonctionnaires, s'ils refusent de nous donner ce que nous demandons, les écoles resteront fermées à Lascahobas », a insisté l'enseignante Marie-Lourdes Dort, porte-parole des enseignants de Lascahobas.

 

Gérald Bordes

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)