L’Association des journalistes haïtiens (AJH) condamne les propos agressifs et menaçants de Michel Joseph Martelly à l’endroit des journalistes participant à un débat télévisé, le mercredi 9 mars 2011. Les termes employés par le candidat à la présidence rappellent que, dans une période pas trop lointaine, un président de la république avait manifesté de pareilles agressivités à une question d’un journaliste au Palais national.

Note de presse soumise à notre salle de rédaction

L’Association des journalistes haïtiens (AJH) condamne les propos agressifs et menaçants de Michel Joseph Martelly à l’endroit des journalistes participant à un débat télévisé, le mercredi 9 mars 2011. Les termes employés par le candidat à la présidence rappellent que, dans une période pas trop lointaine, un président de la république avait manifesté de pareilles agressivités à une question d’un journaliste au Palais national.

Ces propos poussent l’AJH à se souvenir du nombre de journalistes et de médias qui ont été victimes lors des mouvements de violence, au nom de Michel Joseph Martelly, au lendemain de la publication des résultats préliminaires du premier tour des législatives et de la présidentielle, le 7 décembre 2010.
Face à ces différents actes, l’Association des journalistes haïtiens exprime ses inquiétudes quant au respect de la liberté de la presse dans l’éventualité d’une présidence de Michel Joseph Martelly.

L’AJH, en appelant à la retenue, rappelle aussi à tous les journalistes et à tous les médias l’impérieuse obligation qui leur est faite d’un traitement et d’une diffusion responsable de l’information dans ce contexte particulier de la vie nationale.

L’AJH croit dans la démocratie et dans l’établissement d’un État de droit qui garantissent l’exercice libre et responsable du métier d’informer.

 

Jacques Desrosiers
Secrétaire général

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)