P-au-P., 11 sept. 2019 [AlterPresse] --- Plusieurs dizaines de militants en colère ont investi, mercredi soir 11 septembre 2019, la salle où devait se tenir la séance de ratification de l’énoncé de politique générale du premier ministre nommé Fritz William Michel, alors même que ce dernier ainsi que les membres de son cabinet se trouvaient au salon diplomatique du Parlement.

Au départ, il faut l’admettre: la réalisation de la séance de mise en accusation du président de la République, le mercredi 7 août 2019, avait du plomb dans l’aile. La preuve, pour une séance prévue à 10 heures du matin, il a fallu attendre qu'il soit 1 heure 40 minutes pour apercevoir une lueur d’espoir lorsque le vice-président de la Chambre Caleb Desramaux, à la tête d’un bureau édenté, a fait son entrée dans la salle de séance, au son de la cloche de l’huissier de séance. Avec lui, les députées Guerda B. Alexandre et Marie Gladice Saint Jean Lundi qui viennent siéger dans une assemblée clairsemée. Dans ce cas, il n’y a pas de quorum dans le bureau, et on a dû faire appel au député de Bassin Bleu Denis St-Fort pour le compléter.

La date de présentation de la politique générale du Premier ministre nommé, Fritz William Michel, n’est pas encore à l’ordre du jour à la Chambre basse. Pour le moment, les députés tentent de se mettre d’accord sur la meilleure façon d’organiser une séance sur la mise en accusation du président de la République. A ce niveau, une source bien placée au Palais national a confié au Nouvelliste que le chef de l’Etat n’a aucune inquiétude et que Jovenel Moïse veut évacuer ce sujet pour permettre à son Premier ministre de franchir l’étape du Parlement.

P-au-P., 22 juil. 2019 [AlterPresse] --- Le président Jovenel Moïse a fait choix de Fritz William Michel pour diriger le prochain gouvernement, suite à la démission du premier ministre nommé Jean-Michel Lapin, apprend AlterPresse de source officielle.
Fritz William Michel est un haut cadre de l’administration publique. Il a occupé des postes dans plusieurs ministères, dont celui de l’économie et des finances.


Nouveaux rebondissements dans le dossier Petrocaribe! Le juge d’instruction en charge de cette affaire Ramoncite Accimé a émis des mandats de comparution à l’encontre de deux anciens Premiers ministres et cinq (5) ministres.Jean Max Bellerive, ex-PM de 2009 à 2011 et également titulaire du MPCE sous la présidence du feu René Préval et Laurent Salvador Lamothe, ancien PM et ministre de planification de Michel Joseph Martelly doivent comparaitre au cabinet d’instruction respectivement les 19 et 25 juillet 2019.

P-au-P, 04 juil. 2019 [AlterPresse] --- Au moins 6 morts, 3 personnes portées disparues et plusieurs maisons inondées ont été enregistrés, dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 juillet 2019, suite aux pluies torrentielles dans plusieurs communes de la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince (département de l’Ouest).

P-au-P, 19 juin 2019 [AlterPresse] --- Une délégation de haut niveau de l’Organisation des États américains (Oea), venue en mission de bons offices en Haïti, a demandé à l’opposition de se calmer et au président de prendre des dispositions pour gouverner, selon un article du Miami Herald consulté par AlterPresse.

Me Bernard H Gousse au 2ème Forum des Affaires Québec-Haïti :(3 novembre 2011 )

Nous, qui avons fait le choix de vivre, d’étudier, de travailler et d’éduquer nos enfants ici, nous sentons avilis par un Exécutif qui a failli sur tous les plans, mais dont les membres s’accrochent à des fonctions qu’ils déshonorent tout en en profitant des privilèges avec une arrogance que n’égale que leur incompétence. Leur autorité ne leur sert qu’à une chose, nous écraser, sirènes hurlantes, avec les grosses voitures dont nous assumons les coûts.

Des dizaines de milliers de manifestants ont gagné les rues de la capitale et de plusieurs villes de province, notamment Cap-Haïtien, Gonaïves, Saint-Marc, Miragoåne, Cayes, Jérémie, etc. ce dimanche. Cette mobilisation dont l’objectif principal est de parvenir à la démission de Jovenel Moïse a été convoquée par des petrochallengers et supportée par des partis politiques et d’autres organisations de la société civile. Ces structures organisées estiment que le Président Moïse, accusé de détournement de fonds dans un rapport de la cour des comptes sur PetroCaribe, n’est plus apte à conduire les destinées du pays.

P-au-P, 09 juin 2019 [AlterPresse] --- Une personne blessée par balle, lors de la manifestation anticorruption de plusieurs milliers de protestataires, ce dimanche 9 juin 2019, à Port-au-Prince, a succombé de ses blessures, en chemin, au moment où elle était emmenée vers un centre hospitalier, selon plusieurs témoignages recueillis par l’agence en ligne AlterPresse.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)