Pékin a saisi vendredi l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour contester l'entrée en vigueur de droits de douane américains de 25% sur 34 milliards d'importations chinoises, estimant l'administration Trump responsable du déclenchement de "la plus grande guerre commerciale de l'histoire économique".

L'ex-président américain Barack Obama a mis en garde vendredi à Madrid contre une "montée du nationalisme" comme réponse aux changements technologiques et politiques dans le monde.
"Nous voyons une montée du nationalisme" face à "l'extraordinaire changement" que vit le monde sur les plans technologique, économique et politique, a déclaré Barack Obama devant 2.000 personnes lors d'un sommet dans la capitale espagnole sur l'économie circulaire et l'innovation technologique.

La démission jeudi de Scott Pruitt, ministre de l'Environnement du gouvernement Trump, ne fait qu'allonger une liste de ministres, conseillers ou stratèges à avoir quitté le navire, 17 mois après l'entrée en fonction du 45e président américain.
Du porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer à la directrice de la communication et confidente de Donald Trump Hope Hicks, en passant par Rex Tillerson, secrétaire d'Etat, ils sont nombreux à avoir quitté le président. Voici les principaux: (La Liste en photos)

Sélectionné avec le Brésil en 2014, Mario Fernandes jouera samedi à Sotchi un quart de finale de Coupe du monde... pour la Russie. Un pays où il est "devenu une autre personne", après avoir notamment surmonté une dépression dans son pays d'origine.

L'administration Trump a admis jeudi qu'elle utilisait des tests ADN pour réunir jusqu'à 3.000 mineurs migrants avec leurs parents sans-papiers, nouvel épisode controversé dans l'affaire de ces séparations ordonnées au nom d'une politique de "tolérance zéro" sur l'immigration.
Les autorités sont engagées dans un contre-la-montre pour rendre "environ 100 enfants de moins de cinq ans" à leurs parents d'ici mardi, a indiqué le ministre de la Santé, Alex Azar. Les autres mineurs doivent retrouver leurs familles d'ici le 26 juillet.

Des centaines de manifestations, petites ou grandes, ont mobilisé des milliers de personnes samedi à travers les Etats-Unis contre la politique migratoire de Donald Trump et pour réclamer le regroupement immédiat des enfants et de leurs parents clandestins appréhendés à la frontière mexicaine, qui tarde à se réaliser.

Un Portugais met KO le candidat de Trump à la tête de l'agence de l'ONU pour les migrations
Le Portugais Antonio Vitorino, commissaire européen à la Justice et à l'Intérieur, entre 1999 et 2004, lors d'une réunion à La Haye le 18 septembre 2004.ROBERT VOS
C'est une première en 50 ans: l'agence de l'ONU pour les migrations ne sera pas dirigée par un Américain. Le Portugais Antonio Vitorino, un "ami proche" du chef de l'ONU Antonio Guterres, a été élu vendredi à la tête de l'organisation, évinçant le candidat controversé de Donald Trump.
 

A quelques centaines de mètres de leur salle de rédaction inacessible, lieu du dernier massacre en date aux Etats-Unis, trois journalistes du petit Capital Gazette travaillent, debout, à l'ombre d'un parking, sans nouvelles de leurs collègues.

Les démocrates du Sénat américain se sont lancés jeudi dans une bataille qui s'annonce rude, voire impossible, pour empêcher la majorité républicaine de nommer le prochain juge de la Cour suprême. En jeu: l'avenir des plus grandes questions de société.

Une fusillade a éclaté dans la salle de rédaction d'un journal à Annapolis, la capitale de l'Etat du Maryland, à une heure à l'est de Washington, ont rapporté jeudi des médias américains.

Des médias ont indiqué que cette fusillade avait fait des morts et plusieurs blessés mais ce bilan n'a pas été confirmé de source officielle. Selon la chaîne CBS, citant deux sources anonymes, il y aurait quatre morts.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)