La doyenne de la Cour suprême américaine Ruth Bader Ginsburg est morte à 87 ans

La doyenne de la Cour suprême américaine, Ruth Bader Ginsburg, est morte vendredi à l'âge de 87 ans, a annoncé la haute cour, un coup dur pour les progressistes susceptible de bouleverser durablement l'équilibre de l'institution au profit des conservateurs."La juge Ruth Bader Ginsburg est décédée cet après-midi à son domicile, entourée de sa famille, des complications d'un cancer métastasé du pancréas", a indiqué la cour. La question du remplacement de "RBG", ainsi qu'est surnommée la magistrate, va peser de façon brûlante sur la fin de la campagne présidentielle.

Juge la plus connue du quatuor progressiste de la Cour suprême, Mme Ginsburg avait été nommée en 1993 à la haute cour par le président Bill Clinton.

Elle jouissait d'une popularité étonnante au regard de l'austérité traditionnellement associée aux neuf juges de la Cour suprême. Cela s'explique notamment car la juge Ginsburg fut une pionnière de la lutte pour l'émancipation des femmes, dans les années 1970.

Elle a ensuite épousé d'autres évolutions de la société américaine, se rapprochant des plus jeunes sur des questions comme l'avortement ou le mariage homosexuel.

Les démocrates américains redoutaient plus que tout une défaillance de Ruth Bader Ginsburg car le président Donald Trump va assurément tenter de la remplacer par un juge conservateur, dès que le moment de deuil sera passé.

Ce nouvel arrivant serait à coup sûr confirmé par un vote du Sénat, où les républicains ont conservé leur majorité aux élections législatives de 2018. La Cour suprême a déjà une majorité de cinq juges conservateurs.

"RBG" avait déjà été soignée pour plusieurs cancers, apparus sur une période de deux décennies, notamment au pancréas et au colon.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)