Le premier ministre canadien a marqué une pause avant de répondre à une question d'un journaliste portant sur Donald Trump et son attitude face aux manifestations de citoyens réclamant justice pour George Floyd.

Un silence qui en dit long. Interrogé sur la gestion de Donald Trump face aux manifestations et émeutes qui secouent les États-Unis suite à la mort de George Floyd, Justin Trudeau a n'a pas dit le moindre mot pendant 20 secondes. Il était invité à donner son avis sur la menace du président américain d'appeler l'armée en renfort.

Alors qu'il est habituellement prompt à répliquer, Justin Trudeau a laissé planer le silence dans la salle de son point presse. "Nous regardons avec horreur et consternation ce qui se passe aux Etats-Unis", a-t-il finalement déclaré, reprenant des mots déjà prononcés la semaine dernière.

"Nous avons aussi de grands défis"

"C'est le moment de rassembler les gens, a poursuivi Justin Trudeau, prenant soin de ne jamais citer le nom du président des États-Unis. C'est le moment d'écouter, d'apprendre quelles sont les injustices qui se poursuivent depuis des années, voire des décennies, malgré des progrès."

Le dirigeant a souligné qu'il restait beaucoup à faire en terme de lutte contre le racisme dans son pays : "Ici au Canada nous avons aussi de grands défis. Nous avons de la discrimination systémique, ce qui veut dire que nos systèmes, nos institutions, les mesures, tout ce qu'on met en place, ne traitent pas de la même façon les Canadiens d'origines diverses que d'autres".
 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)