Jean-Claude Sanon, candidat au conseil municipal de Boston  (Photo de Francky Labossière)La commission électorale de Boston a rendu officielle hier jeudi une première liste de candidats devant participer aux élections municipales le 24 septembre prochain. Dans le district 5 qui comprend les quartiers de Mattapan, Hyde Park et certaines circonscriptions électorales de Roslindale et de Readville, notre compatriote figure parmi les quatre (4) candidats dont les 250 obligatoires signatures de votants (sorte de parrainage) ont été validées par ladite commission.

 Jean-Claude Sanon, candidat au Conseil municipal de Boston (Photo de Francky Labossière)La commission électorale de Boston a rendu officielle hier jeudi une première liste de candidats devant participer aux élections municipales le 24 septembre prochain. Dans le district 5 qui comprend les quartiers de Mattapan, Hyde Park et certaines circonscriptions électorales de Roslindale et de Readville, notre compatriote figure parmi les quatre (4) candidats dont les 250 obligatoires signatures de votants (sorte de parrainage) ont été validées par ladite commission

«J’ai plus que doublé la mise avec plus de 500 signatures»  a déclaré hier à InfoHaiti.net lors d’un entretien téléphonique un Jean-Claude Sanon, heureux de pouvoir partir une nouvelle fois en campagne 4 ans après sa première expérience politique. Candidat au poste de conseiller général pour la ville de Boston lors des primaires de 2009, Jean-Claude avait obtenu plus de 5600 votes avec seulement un budget de campagne de $20,000 face à des concurrents qui dépensaient un quart de million.

«C’était un moment d’apprentissage qui m’a permis d’établir et de consolider de solides relations dans les milieux politiques à tous les niveaux » avait fait ressortir  Jean-Claude Sanon le dimanche 2 juin dernier lors d’un point de presse à Sant Belvi pour annoncer officiellement sa candidature comme conseiller municipal pour le district 5. Au cours de cette rencontre avec les « médias » de la communauté haïtienne organisée en prélude à la soirée de célébration de la victoire de Linda Dorcéna Forry élue sénatrice pour le premier district dans le comté de Suffolk (Massachusetts),  le candidat annoncé qu’il pourra miser sur les conseils de Me Marie St-Fleur, première députée d’origine haïtienne aux Etats-Unis, la machine électorale de la sénatrice élue Linda Dorcéna Forry et l’engagement de plus d’une centaine de volontaires qui promettent de conduire le premier haïtiano-américain au conseil municipal de la ville de Boston.

« Je rêve de représenter cette diversité qui fait la force du district 5 » où les minorités ethniques et de couleur constituent la majorité de l’électorat, a indiqué Jean-Claude Sanon lors de ce point de presse dimanche dernier à Sant Belvi. Ce fut également l’occasion pour le candidat de communiquer les priorités de sa campagne : éducation, emploi, logements, appui aux organisations à but non-lucratif offrant des services sociaux aux plus vulnérables, sécurité publique. Autre sujet qui tient à cœur le candidat : la présence de nos cadres au plus haut sommet de l’administration publique qui compte plus d’une centaine de départements et de commissions.

«Au conseil municipal, je serai cette clé qui aidera nos cadres  à postuler pour des postes de responsabilité dans les institutions publiques» a promis Jean-Claude Sanon qui semble beaucoup  miser sur les «médias haïtiens» non seulement dans la campagne d’éducation et de mobilisation de l’électorat mais aussi et surtout dans la difficile tâche de collecte de fonds.

Né en Haïti, Jean-Claude Sanon vit depuis 1975 dans le Massachusetts où il est arrivé à l’âge de 16 ans. Après des études en informatique à Newburry College (Brookline, Massachusetts), Jean-Claude Sanon a également fréquenté l’Université du Massachusetts-Boston, Cambridge College pour des cours et séminaires de formation dans les domaines les plus variés : histoire et  institutions des Etats-Unis, le système électoral américain, le droit, la gestion, l’art etc ….Après plus de deux décennies dans des entreprises privées américaines et des institutions sociales haïtiennes,  Jean-Claude Sanon dirige depuis 2005 sa propre entreprise « AVANT-GARDE » qui offre des services d’interprétariat, de traduction de documents judiciaires, médicaux, et d’immigration.

«Ce contact quotidien avec les mal lotis et les nouveau immigrants me permet d’évaluer les problèmes réels de ce district qui a besoin d’un leader pour le représenter à cet important poste » a martelé Jean-Claude Sanon dimanche dernier à Sant Belvi en annonçant sa candidature au poste de conseiller municipal (district 5) aux prochaines élections locales de l’automne prochain prochain à Boston.

Les habitants de cette ville iront aux urnes pour choisir un remplaçant au populaire Thomas Ménino, maire depuis 1993 ( 5 mandats consécutifs), 4 conseillers généraux et 9 conseillers de districts. Le maire assure la présidence du conseil municipal qui a  un rôle législatif dans les décisions du gouvernement local : vote du budget (2.6 millards pour l’année fiscale 2013-2014), nominations des chefs de département et de commissions etc …. A souligner que la commission électorale a enregistré 714 canditats à la succession de Thomas Ménino.

S’il est élu en novembre prochain, Jean-Claude Sanon sera le premier haïtiano-américain à faire partie du gouvernement local de Boston et remplacera le conseiller Robert Consalvo, candidat à la mairie.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)