Video AD : Click Here

___________________________________________________________________________________________________________

Après plus d'un an passé dans les rues à manifester, entraînant derrière elle des foules de plus en plus nombreuses, Greta Thunberg est montée lundi à la tribune de l'ONU pour un discours bref et incisif, plein de colère contenue, accusant de "trahison" les dirigeants du monde. "Comment osez-vous?" a répété à plusieurs reprises la jeune Suédoise de 16 ans, la voix pleine de frustration et de colère, lorsque son tour est venu de s'exprimer au sommet sur le climat de l'ONU.

Regarder la Video

P-au-P., 20 sept. 2019 [AlterPresse] --- La situation devient intenable à Petit-Goâve (Ouest) où l’assistance publique ne parvient toujours pas, trois jours après les inondations du 18 septembre, qui ont fait 2 morts, 4 disparus, d’importants dégâts au niveau des infrastructures, de la flore et de la faune, observe AlterPresse. « Nous sommes encore au stade d’évaluation et nous ne pouvons faire aucune intervention, car il n’y a aucun moyen », déplore Délors Desgranges, dans une interview téléphonique accordée à la station privée AlterRadio 106.1 FM.

L'ouragan Irma, rétrogradé en catégorie 1, progresse en direction du nord de la Floride après avoir durement touché l'archipel des Keys, dimanche. Au moins trois personnes sont mortes. Donald Trump a déclaré l'état de catastrophe naturelle.

L’ouragan Irma dans sa trajectoire apocalyptique n’aura fait qu’effleurer la côte Nord de la République d’Haïti au grand dam des « capitalistes du désastre » qui avaient déjà pris position pour exploiter le scénario qui s’annonçait des plus dramatiques.


Alors que les heures passent, l’inquiétude devient de plus en plus grandissante chez bon nombre d’habitants de la région métropolitaine de Port-au-Prince avec l’annonce du passage  de l’ouragan Irma sur Haiti. Plusieurs supermarchés en fin d’après-midi du mercredi 6 septembre étaient pris d’assaut par des centaines de clients qui voulaient s’approvisionner particulièrement en produits alimentaires et en eau potable.

Depuis 7 ans Haïti commémore dans la douleur, le triste anniversaire du séisme du 12 janvier 2010 ayant fait plus de 250.000 morts. Officiellement,  le Gouvernement de la République a déclaré ce 12 janvier qui n’était pas chômé «Journée nationale de réflexion et de sensibilisation sur la vulnérabilité d’Haïti face aux risques et désastres ».

Les premiers Marines américains de l'Unité 24 expéditionnaire commençaient à arriver ce jeudi 6 octobre en Haïti en vue d’apporter leur aide au pays ravagé par l’ouragan Matthew. Ces Marines embarqués à bord de L’USS Mesa Verde ont pour mission de porter secours aux sinistrés de l’ouragan. Ils disposeront lors de cette mission à caractère humanitaire de pas moins de 9 hélicoptères.

L’Exécutif et les partenaires internationaux entament les actions post-Matthew en faveur des sinistrés

Le Président de la République, Jocelerme Privert, le Premier ministre, Enex Jean-Charles, et des ministres du Gouvernement, ont donné ce jeudi 6 octobre 2016, au Palais national, une conférence de presse pour présenter à la population haïtienne le Plan de Contingence du Gouvernement et de l’Etat haïtiens dans les zones touchées par l’ouragan Matthew.

Le mercredi 5 octobre le bureau de la protection civile annonçait la levée de l’état d’alerte après le passage de l’ouragan Matthew sur tout pays. 24 heures après, difficile d’harmoniser les chiffres relatifs au bilan des pertes en vies humaines, disparus et blessés causés par cet ouragan meurtrier. Ce jeudi alors que les autorités étatiques faisaient état de 108 morts officiellement pour tout le pays, des correspondants locaux basés dans le sud annonçaient à partir de données fournies par des responsables locaux de la protection civile 283 morts uniquement pour ce département.

C’est ce qu’a annoncé ce matin le Maire de la Ville M. Jean Samson Limongy rejoint par telephone cet après-midi. En effet, le pont jeté sur la rivière La Digue (au bas du morne Tapion) s’est effondré sous le poids des eaux en furie de la rivière du même nom. Les autorités municipales et les responsables locaux de la Protection civile étudient les possibilités d’une déviation de la nationale # 2 en vue de faciliter une reprise du traffic routier, a-t-on appris de sources proches de la Mairie de Petit-Goave.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)