Pour empêcher le coronavirus d’entrer en Haïti, le gouvernement a décidé depuis lundi à minuit de suspendre tous les vols en provenance de l’Europe, du Canada, de l’Amérique latine et de la République dominicaine. Si le gouvernement maintient les vols en provenance des Etats-Unis, il a cependant fait des exigences aux compagnies aériennes de tester les passagers avant de les embarquer. Puisque la compagnie Jet Blue ne peut pas répondre à cette demande, elle a dû annuler ses vols en attendant des précisions des autorités. Cependant American Airlines et Spirit continuent de connecter Haïti avec les Etats-Unis.

Suite aux mesures restrictives du gouvernement haïtien sur la plupart des vols aériens, Jet Blue a annulé tous ses vols programmés sur Haïti, a appris Le Nouvelliste. Parce que cette compagnie aérienne ne pourra pas tester ses passagers avant de les embarquer vers Haïti comme l’avait demandé le Premier ministre Joseph Jouthe, les responsables de Jet Blue annulent les vols et attendent une note des autorités haïtiennes les autorisant à les reprendre.  

« Le gouvernement haïtien n’a pas interdit Jet Blue de voler sur Haïti. De son côté, la compagnie ne peut pas tester les passagers avant de les embarquer, elle ne peut pas respecter cette demande. Jet Blue, qui connecte Haïti avec Fort-Lauderdale, Boston et Orlando, attend une note du gouvernement qui confirme que cette restriction ne tient pas avant de pouvoir reprendre les vols sur le pays », a confié au Nouvelliste une source proche de la compagnie.

American Airlines, l’autre compagnie qui connecte Haïti avec les États-Unis, maintient ses vols sur le pays en suivant les recommandations du Premier ministre dans une correspondance adressée aux compagnies aériennes le 10 mars dernier. Dans cette lettre, le gouvernement avait demandé aux lignes aériennes de n’embarquer à destination d’Haïti aucun passager en provenance des zones rouges, à savoir la Chine, la France, l’Italie, la Corée du Sud et d'Allemagne, qui n’aurait pas passé 14 jours dans une zone sans risque.

Avant d’embarquer, American Airlines ne fait que demander aux passagers s’ils n’avaient pas été dans l’un des pays classés rouges par les autorités haïtiennes, a appris le journal.  

S’agissant de la demande du gouvernement de tester les passagers avant d’embarquer pour Haïti, American Airlines n’en a pas encore été officiellement informée et continue d’opérer suivant la correspondance du 10 mars dernier, selon ce qu’a appris le journal.

La compagnie Spirit maintient aussi ses vols entre les Etats-Unis et Haïti. « Nous avons nos vols tous les jours… », a confié au journal une source proche de Spirit.

Quant à Air Caraïbes qui a un vol direct entre Port-au-Prince et Paris, elle a dû suspendre ses vols depuis la semaine dernière. Les vols de la compagnie reprendront probablement entre le 16 et 23 juin, a fait savoir au Nouvelliste Maritza Gattereau, représentante de cette ligne aérienne en Haïti.

Air France a suspendu ses vols non seulement en Haïti mais la compagnie prévoit de réduire son activité long-courrier de 90% et de 95% pour les court et moyen-courriers.

Dans un mémorandum, le ministère de Travaux publics, Transports et Communication (TPTC) a demandé à l’Office de l’aviation civile (OFNAC) et à l’Autorité aéroportuaire nationale (AAN) de passer des instructions nécessaires aux services compétents pour que tous les vols en provenance ou à destination de l’étranger, à l’exception de ceux provenant ou vers les États-Unis d’Amérique du Nord et Cuba, ne soient pas autorisés à atterrir ou à décoller dans les aéroports de Port-au-Prince et du Cap-Haïtien.

Seuls les passagers munis des passeports haïtiens ou cubains sont autorisés à embarquer sur les vols en provenance de Cuba, a précisé les TPTC.

Ces mesures devraient entrer en application depuis le lundi 16 mars 2020 à 11 heures 59 et rester en vigueur jusqu’à nouvel ordre, a décidé le ministre des TPTC.

Contacté par Le Nouvelliste, le directeur général de l’Office national de l’aviation civile a fait qu’il entend suivre scrupuleusement le mémorandum du ministre des TPTC. « À l’exception des vols en provenance et vers les États-Unis et Cuba, tous les vols sont suspendus », a affirmé Olivier Jean, rejetant ainsi des informations laissant croire que le vol régulier du mercredi de Air Transat a été maintenu.

Un responsable de Air Transat contacté mardi soir par Le Nouvelliste a souligné que le dernier vol de la compagnie qui connecte Haïti avec Canada était prévu ce mercredi. « Au moment où je vous parle, j’attends un dernier e-mail de Transat au Canada pour savoir si le vol arrive ce mercredi ou pas, mais en principe non… », a fait savoir notre contact.

Le gouvernement a aussi fermé les frontières avec la République dominicaine qui a déjà enregistré plus de 20 cas de coronavirus et un décès dû à la pandémie. Le transport des marchandises est autorisé sur la frontière entre les deux États. Les autorités sanitaires haïtiennes ont précisé qu’il n’y actuellement en Haïti aucun cas confirmé de coronavirus.

Selon un communiqué du ministère haïtien de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, « conformément aux dispositions prises par le gouvernement et compte tenu de la nécessité de préserver la vie des citoyens  par rapport à la menace de propagation de la pandémie du coronavirus (COVID-19), les rassemblements, indépendamment de leur nature et objectif, sont déconseillés. Les boîtes de nuit, les salles de spectacle et toutes autres entreprises à vocation connexe, ainsi que les différents opérateurs utilisant les espaces publics pour des activités de foule, sont invités à réduire leurs actions ; ce, pour répondre aux dites recommandations, conformément au protocole de la phase 1 en matière de prévention face à la pandémie (COVID-19). »

Le ministère a par ailleurs souligné que les délégués départementaux, les vice-délégués d’arrondissements et les élus locaux veilleront, au sein de leurs juridictions respectives, à dissuader tout rassemblement massif non essentiel sur tout le territoire. « Ces restrictions temporaires rentrent dans un cadre exceptionnel qui vise à prévenir l’introduction et contenir une possible propagation du coronavirus (COVID-19) en Haïti, le cas échéant », a souligné le communiqué.

Source : LE NOUVELLISTE

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)