Imprimer
Cat├ęgorie : Culture
Affichages : 4126

cerfs-volantsEn Haïti, au mois de Carême, le ciel est fleuri de cerfs-volants, toutes dimensions, toutes formes, toutes couleurs confondues. Ils décorent, parsèment l’espace aérien, notamment dans les zones urbaines du pays. Cette tradition est, constatent plus d’un, en perte de vitesse depuis quelques années.

En Haïti, au mois de Carême, le ciel est fleuri de cerfs-volants, toutes dimensions, toutes formes, toutes couleurs confondues. Ils décorent, parsèment l’espace aérien, notamment dans les zones urbaines du pays. Cette tradition est, constatent plus d’un, en perte de vitesse depuis quelques années.

Pour renouer avec cette tradition, la Fokal réalise, dans le hall de son atrium, une exposition de cerfs-volants du peintre et cervoliste Antony Benoît. Le vernissage a eu lieu le vendredi 15 avril, en présence de l’artiste. Elle se poursuit jusqu’à la fin du mois d’avril.

L’exposition réunit une douzaine de cerfs-volants. Conçus à l’aide de bois de bambou, ces cerfs-volants sont recouverts de tissus de polyester et de nylon. Sur ce support, sont peints et dessinés des portraits de grandes figures, comme Martin Luther King Junior, Nelson Mandela, et des scènes de danse, des images de figures mythologiques. Ces images peintes donnent aux cerfs-volants tout le sens artistique. Elles en font des œuvres d’art.

L’exposition comprend en outre la reproduction des peintures de Antony Benoît, qui portent sur des thématiques diverses : la danse, le rêve, l’enfance, la mémoire et les vêvês. Ces œuvres sont accompagnées de textes poétiques de l’artiste dont « l’imaginaire se nourrit de poésie et de musique ».

Diplômé de l’Ecole normale supérieure de Port-au-Prince en mathématique et en physique, Antony Benoît a enseigné, en 1961, ces disciplines au collège Saint-Pierre, avant d’être exilé à Montréal (Canada). Il y a enseigné  pendant 27 ans la mathématique et la physique. Il a également été professeur au Tchad. Antony Benoît vit maintenant à la retraite. Il se consacre à l’art, à la poésie et aux cerfs-volants.

En 1999, Antony Benoît a exposé ses cerfs-volants à l’Hôtel Commodore de Beyrouth, dans le cadre du Festival de cerfs-volants de Liban. En août de la même année, il a participé à une exposition de cerfs-volants,  au Festival Cervia, en Italie.

Dans le cadre de l’exposition « Passeport pour le ciel », Antony Benoît a animé du 6 au 13 avril des ateliers sur le cerf-volant et les masques.