P-au-P, 19 juin 2019 [AlterPresse] --- Une délégation de haut niveau de l’Organisation des États américains (Oea), venue en mission de bons offices en Haïti, a demandé à l’opposition de se calmer et au président de prendre des dispositions pour gouverner, selon un article du Miami Herald consulté par AlterPresse.

Suite à l'assassinat de l’animateur radio Pétion Rospide et l’agression de plusieurs journalistes, le lundi 10 juin 2019 à Port-au-Prince, Reporters sans frontières (RSF) déplore un climat particulièrement dangereux pour la presse haïtienne, alors que le pays se trouve secoué par de violentes manifestations.

Me Bernard H Gousse au 2ème Forum des Affaires Québec-Haïti :(3 novembre 2011 )

Nous, qui avons fait le choix de vivre, d’étudier, de travailler et d’éduquer nos enfants ici, nous sentons avilis par un Exécutif qui a failli sur tous les plans, mais dont les membres s’accrochent à des fonctions qu’ils déshonorent tout en en profitant des privilèges avec une arrogance que n’égale que leur incompétence. Leur autorité ne leur sert qu’à une chose, nous écraser, sirènes hurlantes, avec les grosses voitures dont nous assumons les coûts.

Des dizaines de milliers de manifestants ont gagné les rues de la capitale et de plusieurs villes de province, notamment Cap-Haïtien, Gonaïves, Saint-Marc, Miragoåne, Cayes, Jérémie, etc. ce dimanche. Cette mobilisation dont l’objectif principal est de parvenir à la démission de Jovenel Moïse a été convoquée par des petrochallengers et supportée par des partis politiques et d’autres organisations de la société civile. Ces structures organisées estiment que le Président Moïse, accusé de détournement de fonds dans un rapport de la cour des comptes sur PetroCaribe, n’est plus apte à conduire les destinées du pays.

P-au-P, 09 juin 2019 [AlterPresse] --- Une personne blessée par balle, lors de la manifestation anticorruption de plusieurs milliers de protestataires, ce dimanche 9 juin 2019, à Port-au-Prince, a succombé de ses blessures, en chemin, au moment où elle était emmenée vers un centre hospitalier, selon plusieurs témoignages recueillis par l’agence en ligne AlterPresse.

En s'engouffrant dans l'ère de la transition démocratique, Haïti est entré dans une spirale de dérégulation dans tous les domaines. Pour tous les champs, nous avons opté pour le populisme, à défaut de pouvoir provoquer un chambardement général pour implanter un nouveau système politique. Nous avons choisi délibérément de sortir des normes et de faire tomber toutes les barrières qu'imposait la tradition universelle pour faire de la politique.

Port-au-Prince, le 4 juin 2019
Son Excellence Monsieur Jovenel Moïse
Président de la République

Monsieur le Président,

Suite à la colère et la frustration exprimées par le peuple haïtien les 6, 7 juillet, 17 octobre et 18 novembre 2018, je vous avais confidentiellement envoyé, le 19 novembre 2018, une proposition de sortie de crise. Je tiens, toutefois, à vous rappeler que, non seulement vous l’avez complètement ignorée, mais, elle a été bizarrement diffusée, en partie, et livrée aux critiques acrimonieuses et combien irrationnelles des tenants zélés du pouvoir.  L’un de vos conseillers s’acharnait à dire : « Ti Mari p ap monte, Ti Mari p ap desann, Ti Mari la pou senkan. »

Aujourd’hui il faut presque 100 gourdes pour acheter un dollar américain ! Après deux ans de mandat du Président Jovenel Moïse, la capacité d’achat du peuple haïtien a chuté de moitié. Dans le pays le plus pauvre de l’hémisphère, les Haïtiens sont devenus deux fois plus pauvres en deux ans et quasiment trois fois plus pauvres en sept ans puisque le dollar s’échangeait à environ 40 Gourdes en 2011 quand Michel Martelly prêtait serment comme 47ème président de la république.

D’importantes défaillances dans les programmes et projets, relève le deuxième rapport de mai 2019 de la Cscca
P-au-P, 31 mai 2019 [AlterPresse] --- La Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca) exige la mise en place de mécanismes de récupération des fonds PetroCaribe mal utilisés (de l’aide vénézuélienne à Haïti), dans son deuxième rapport d’audit y relatif, déposé, au sénat, ce vendredi 31 mai 2019.

Le président haïtien Jovenel Moïse est accusé d'être au cœur d'un « stratagème de détournement de fonds » par la Cour supérieure des comptes qui a rendu vendredi un rapport de plus de 600 pages sur la mauvaise gestion de l'aide reçue du Venezuela.

a sélection nationale U-17 est rentrée de voyage ce jeudi, avec sa qualification en poche. Dans des déclarations faites au Nouvelliste, le président de la Fédération haïtienne de football, Yves Jean-Bart, qui se trouve actuellement en France pour assister au tournoi de Sud Ladies Cup où participe l’équipe féminine U20, a expliqué que les petits Grenadiers n’ont pas volé leur qualification pour la phase finale de la Coupe du monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019. Yves Jean-Bart, ému et fier de ses protégés, a accepté volontiers de revenir sur la route conduisant à cette qualification historique.

Open Letter To The Secretary Of State,

Mike Pompeo

May 11, 2019

Honorable Pompeo,

The New England Human Rights Organization (NEHRO), a Human Rights Organization, based in Boston , Massachusetts, is writing this letter to bring to your attention the unrest situation in Haiti fabricated by the Haitian Government to scare the haitian society in using any methods of violence to prevent the people from demonstrating in the street.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)