Des milliers d'Américains commémorent la fin de l'esclavage dans la rue

"Dire que les vies noires comptent": à travers des rassemblements, souvent festifs, des milliers d'Américains ont célébré vendredi le "Juneteenth", le 155e anniversaire de l'abolition de l'esclavage, exalté par les tensions raciales qui secouent le pays depuis la mort de George Floyd. "Je suis une femme noire, je vis dans ce pays depuis 20 ans et je suis là pour dire que les vies noires comptent, celles de mes enfants et de mes frères, pour que l'on puisse vivre dans un pays sûr", confie à l'AFP Tabatha Bernard, 38 ans et originaire de Trinidad-et-Tobago, dans l'imposant cortège de New York.

"Juneteenth", le jour de l'émancipation des esclaves aux Etats-Unis

Le chef de l'armée confédérée Robert Lee a mis fin à la guerre de Sécession américaine en signant sa reddition le 9 avril 1865, mais il a fallu plus de deux mois pour que les esclaves de Galveston, au Texas, apprennent qu'ils étaient désormais libres. Cette date, le 19 juin 1865, a été baptisée "Juneteenth", contraction de juin et 19 en anglais. Elle est aussi appelée "Jour du jubilé" ou "Jour de la liberté".

NFL: Kaepernick a-t-il une chance de redevenir un joueur de foot américain ?

Son activisme, genou à terre, ayant été réhabilité depuis la mort tragique de George Floyd, Colin Kaepernick peut-il redevenir un joueur de NFL? Plusieurs voix, jusqu'à celle inattendue Donald Trump, plaident pour une nouvelle chance, mais reste aux clubs à la lui donner.En trois jours, le destin du quarterback a peut-être changé. Et s'il est prématuré d'affirmer qu'il revêtira un maillot, sa mise à l'écart de la ligue professionnelle de football américain, longue de plus de trois ans, n'a jamais eu autant de chance de prendre fin.

Veiller à son alimentation et pratiquer une activité sportive régulière… La société américaine du cancer (American Cancer Society) vient de donner de nouvelles recommandations afin de réduire le risque de cancer.

Le mouvement "Boogaloo", nouvelle menace extrémiste américaine

Un mouvement d'extrême droite dont les adeptes lourdement armés ont perturbé les récentes manifestations antiracistes aux Etats-Unis est soudain devenu l'un des premiers sujets d'inquiétude des autorités américaines depuis qu'un d'entre eux a tué deux policiers en Californie. Rares sont ceux qui avaient entendu parler du mouvement "Boogaloo" avant cette année. Mais mardi, un sergent californien de l'armée de l'air lié à ce groupe, Steven Carillo, a été inculpé du meurtre d'un policier de la ville d'Oakland durant une récente manifestation contre le racisme et les violences policières le 29 mai.

La Cour suprême valide le statut de 700.000 jeunes migrants, un revers pour Trump

La Cour suprême des Etats-Unis s'est attiré jeudi les foudres de Donald Trump en validant le statut protecteur de 700.000 jeunes migrants, les "Dreamers", qu'il voulait supprimer. Arès avoir étendu lundi les droits des salariés homosexuels et transgenres, la plus haute juridiction des Etats-unis, pourtant profondément remaniée par Donald Trump, a accordé jeudi sa protection à des jeunes migrants baptisés "Dreamers (rêveurs), arrivés clandestinement aux Etats-Unis quand ils étaient enfants.

NBA: les joueurs réfractaires veulent du concret contre l'injustice sociale

La Coalition des joueurs refusant de reprendre la saison NBA, notamment menée par Avery Bradley (Lakers), a enjoint mardi la ligue, les propriétaires de franchises et les sponsors à des actions concrètes contre l'injustice sociale.

L'ONU s'empare du débat sur le racisme et les violences policières

Conseil des droits de l'Homme de l'ONU à Genève s'empare mercredi de la question brûlante du racisme et des violences policières, à la demande des pays africains qui souhaitent une enquête sur le "racisme systémique", notamment aux Etats-Unis, point de départ d'un mouvement de protestation devenu mondial, après la mort de George Floyd.

Une Conversation avec Dr Jean Abède Alexandre (Senior Pasteur de l'Eglise Baptiste du Tabernacle à Boston,MA), Pasteur Roland Rodene (Eglise Chrétienne Haïtienne de Brockton, MA), Dr Joseph L. Gaston (Institute of Ministry and Leadership Development, Floride), Rev. Carlot Célestin (Assistant-Pasteur de l'Eglise Baptiste du Tabernacle à Boston, MA), Dr Eno Mondésir (Pasteur de l'Eglise Baptiste Haïtienne de Cambridge, MA), Dr Kenslio Ojentis (Eben-Ezer Christian and Missionary Alliance Church, South Orange, NJ)

 

Depuis deux semaines, l’Amérique est en crise. Dans la foulée d’une guerre d’usure contre le COVID-19, l’assassinat de sang-froid de l’Afro-américain, George Floyd, par des officiers de police blancs de la ville de Minneapolis, filmé en direct par des témoins, est venu générer une flambée d’indignation et de colère parmi toutes les catégories sociales et communautés ethniques. Les manifestations monstres ont spontanément pris naissance dans toutes les villes des Etats-Unis et dans les grandes capitales du monde.

Trump refuse de rebaptiser les bases militaires honorant des généraux sudistes

Le président américain Donald Trump s'est dit mercredi catégoriquement opposé à l'idée de rebaptiser des bases militaires portant le nom de généraux sudistes, y voyant un manque de respect pour les soldats. Les tweets présidentiels interviennent au moment où les manifestations contre le racisme, consécutives à la mort de George Floyd sous le genou d'un policier blanc, ont relancé avec vigueur le débat sur le passé esclavagiste du pays.

Le frère de George Floyd implore le Congrès de réformer la police des États-Unis

Le frère de George Floyd a lancé mercredi un vibrant appel devant le Congrès des États-unis, implorant les élus de "mettre un terme à la souffrance" des Afro-Américains et d'adopter des réformes significatives des forces de police.Très ému, Philonise Floyd a expliqué "ne pas pouvoir décrire la douleur" ressentie en regardant la vidéo du calvaire de son frère, asphyxié le 25 mai à Minneapolis par un policier blanc qui s'est agenouillé sur son cou pendant près de neuf minutes.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)