René Préval : le froid calculateur
Mine de rien, René Préval est en passe de boucler son second quinquennat  présidentiel, ce qu’aucun autre dirigeant haïtien de l’ère moderne n’a  évidemment réussi à faire. Sans être brillant (loin de là), ni efficace dans ses  actions, René Préval est parvenu à mâter l’opposition pour, à chaque fois, se  sortir des situations les plus délicates et compliquées. On dirait même qu’il  aime les crises ; les défis ne lui font pas peur et il prend plaisir à ‘’user’’  les têtes bien pleines et les têtes bien faites de notre paysage politique;  partisans et adversaires.

Mirlande Manigat dit Adieu à la PLAPH et fait cavalier seule
La rumeur était de cours depuis des jours mais, l’intéressée l’a confirmée ce  week-end. Mme Mirlande Hippolyte Manigat a en effet décidé de se séparer de la  plateforme pour se présenter seule comme candidate à la présidence lors des prochaines joutes. A l’intérieur de la Plateforme en effet, les violons avaient  des difficultés à s’accorder depuis des jours et les positions n’étaient pas  toujours uniformes.

Aimer Haïti dénonce un plan macabre de René Préval pour garder le pouvoir pour son équipe
Ce nouveau parti politique de la mouvance lavalas dirigé notamment par le  notaire Jean Henri Céant et de l’ancien ministre Camille Leblanc est très  critique vis-à-vis du président René Préval accusé de recourir à toute forme de  manœuvres et de subterfuges pour se perpétuer au pouvoir malgré un évident  constat d’échec.

Fin hier dimanche du processus d’inscription des nouveaux partis
Conformément au calendrier établi par le Conseil Electoral Provisoire en  prévision des élections générales annoncées pour le 28 Novembre prochain, les  inscriptions des nouveaux partis désireux de participer à ces joutes ont pris  fin hier dimanche 25 Juillet.  Au total et en attendant confirmation du CEP, une  vingtaine de partis se sont faits inscrits, parmi eux le RDNP de Mme Mirlande  Manigat (elle était obligée de se faire inscrire car, aux dernières inscriptions  datées d’avant 12 Janvier, c’est la PLAPH dont elle s’est séparée le week-end  dernier qui était inscrite), Haïtiens pour Haïti de l’ancien premier ministre  Yvon Neptune et de Ronald St-Jean et aussi Force 2010 du maire Wilson Jeudy et  de Me Emmanuel Ménard.

Ranmase: « Osner Févry pire que Roody Hériveaux », dixit Reynold George
Le dirigeant de l’ALAH n’en revient pas ; l’attitude de son collègue et ami Osner Févry est surprenante et inquiétante. « Il m’a roulé dans un procès en référé dans lequel nous nous étions engagés pour faire déclarer illégale et inconstitutionnelle la loi sur l’Etat d’urgence votée par le parlement sur demande du président Préval ; pire encore, dit Me Georges, j’ai entendu Osner à la radio défendre ce même Préval que hier encore il accusait, avec moi, d’apprenti dictateur et de corrompu ».

Ranmase : «René Préval peut encore se rattraper s’il est conscient de ses erreurs » déclare Me Camille Leblanc de « Aimer Haïti »
Le sénateur Roody Hériveaux, par téléphone, a tenté de justifier la position du président René Préval et essayer de défendre le conseil électoral décrié par une grande frange de la classe politique mais, il a tout de suite été pris à parti par l’ancien maire Evens Paul qui a jugé scandaleux le fait que l’ancien parlementaire ait choisi de défendre un régime et le président René Préval en particulier qui pourtant maintient le leader historique de son parti en exil.

Jeux centraméricains et caraïbes : Les athlètes haïtiens sont très motivés          
La 21e édition des Jeux centraméricains et caraïbes  débute ce 17 juillet à Mayaguez (Porto Rico) et est dédié aux victimes du séisme du 12 janvier écoulé. Haïti est présente dans neuf disciplines sportives : taekwondo, judo, boxe, karaté, cyclisme, athlétisme, équitation, tennis, haltérophile. Les Jeux prendront fin le 1er août . Le ministre des Sports, Évans Lescouflair annoncé ainsi que d’autres officiels haïtiens seront présent à Porto-Rico.

Rencontre du CEP avec des partis politiques : Me Osner Févry conspué dans la presse pas ses anciens collègues
Comme annoncé dans la presse depuis plusieurs jours, le Conseil Electoral  Provisoire a tenu hier jeudi sa réunion avec les partis politiques au Caribe  Convention Center pour parler du calendrier électoral et donner la garantie de la crédibilité du processus. Seule une quarantaine de formations politiques,  dans la grande majorité, inconnus du public ont participé à la rencontre alors que les grandes plateformes politiques regroupant  OPL, Fusion, RDNP, UCADDE,  Fanmi Lavalas ont brillé par leur absence.

Reconstruction d’Haïti : les pays donateurs tardent à verser leurs contributions
Six mois après la catastrophe du 12 Janvier, l’espoir  né  des  grandes  promesse  de la communauté internationale pour la reconstruction du pays s’estompe de jour en jour et les acteurs haïtiens et étrangers qui s’étaient  laissés aller à un triomphalisme démesuré au lendemain du 31 Mars et le sommet  de l’ONU à New York sont inquiets car, les fruits tardent à confirmer les  promesses des fleurs et la réalité du pays faite de malheureux croupissant sous les poids des pluies, du vent et du soleil sous des tentes de fortune les  rattrape.

La mobilisation anti-Préval se poursuit
Ils étaient plusieurs milliers dans les rues de la capitale hier mardi  ; plusieurs centaines à Petit-Goave et à Jacmel dans ce qui ont constitué des manifestations  de reprise après la trêve forcée du Mondial et les slogans n’ont pas changé : René Préval qui a vendangé toutes les chances de progrès économique et social  pour la nation doit partir. Dans la capitale, des figures traditionnelles de  l’opposition comme Serge Gilles, Evans Paul, Turneb Delpé, Déjean Bélizaire  étaient au milieu de la foule en même temps que le très réservé Rosny Smart, ancien premier ministre qui a pris des positions très tranchantes contre le  régime en place hier au cours de la manif.

Gestion du séisme du 12 janvier : René Préval rejette les critiques d’immobilisme et d’inaction du pouvoir
René Préval a réuni plusieurs secteurs du pays au palais national ce lundi 12 juillet pour faire le bilan des 6 mois qui ont suivi le drame du 12 Janvier et parler des perspectives pour l’avenir immédiat du pays. En présence de quelques membres de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction dont les deux co-présidents, Bill Clinton et Jean Max Bellerive, de quelques représentants de la communauté internationale, le chef de l’Etat a défendu son bilan et dénoncer la mauvaise foi des secteurs, notamment la presse internationale et en particulier « Le Wall Street Journal » qui n’ont pas cessé d’avancer que rien n’a été fait dans le pays depuis le 12 Janvier.

Vie politique : un groupe de parlementaires de l’opposition travaillent sur une vision alternative au pouvoir actuel
Dans un document titré « Déclaration de Principe », ces parlementaires de l’opposition, membres de la 48e législature ont fait état d’un certain nombre de  manquements au processus démocratique dont le chef de l’Etat s’est rendu  coupable depuis sa prise de fonction en Février 2005 pour arriver à la conclusion de mettre sur pied au plus vite un regroupement des partis  politiques, de la société civile organisée et de toutes les autres forces vives  de la nation en vue de concevoir et de proposer au peuple haïtien une vision de  Développement qui lui permettra de regarder l’avenir du pays à court, moyen et long terme.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)