Nouvelle Emission sur MCTVBoston sur les Nouvelles Technologies de l'Information :(Chaque Lundi de 8:00pm - 9:00pm)
Entretien avec l'ingénieur en informatique Jean-Marie ALTEMA, " Coordonnateur adjoint à la Commission Nationale pour l’Innovation et l’Insertion Socio-professionnelle des Jeunes créée par le Président Jovenel Moïse. Il a été Directeur Général du Conseil National des Télécommunications (CONATEL) après avoir intégré cette institution comme Directeur Général adjoint. Avant de rejoindre le Conatel, M. Altéma a occupé le poste de Coordonnateur de l’Unité e-Gouvernance à la Primature et Conseiller en Technologies du Premier ministre. Il a travaillé pendant une dizaine d’années au département informatique et technologies d’une institution bancaire haïtienne en tant responsable des recherches et développement et a été Consultant auprès des organisations non gouvernementales et des entreprises privées. Il participe activement à divers Fora et prononce des conférences tant en Haïti qu’à l’étranger." (Source : ALTEMAJEANMARIE.COM)

Bureau du Député de Pétion-Ville JERRY TARDIEU - Communiqué de presse – 10 Septembre 2018

Interpellé par le climat délétère prévalant actuellement et qui alimente une perception qu’Haïti est aujourd’hui comparable à un baril de poudre susceptible d’exploser à tout moment, préoccupé par le pourrissement continu de la situation socio-économique et par la crise politique qui pointe à l’horizon, je tiens à tirer la sonnette d’alarmes et porter ce qui suit à l’attention du public.

Le président américain Donald Trump a manqué de déclencher un conflit avec la Corée du Nord en envisageant de publier un tweet qui a "vivement alarmé" le Pentagone, affirme le journaliste d'investigation Bob Woodward. Dans ce tweet, que M. Trump n'a finalement pas envoyé, le locataire de la Maison Blanche comptait ordonner le retour des familles des quelque 28.500 militaires américains basés en Corée du Sud, a précisé M. Woodward, dans une interview diffusée dimanche par CBS.

Revenant d’un voyage en Haïti au début du mois d’août dernier, j’ai pu prendre la mesure de la dégradation des conditions politiques, sociales et économiques dans le pays, particulièrement après les événements des 6 et 7 juillet derniers qui ont semblé en prendre plus d’un par surprise, par leur violence et leur ampleur, mais qui paraissent pour d’autres comme un dur réveil face à une situation intenable dans laquelle vit au quotidien la grande majorité des citoyens du pays.

Le dossier Petro Caribe ne cesse de bouleverser la réalité socio politique haïtienne depuis le fameux lancement du mouvement « Petro Challenge ». Ce mouvement qui semble-t-il panique, irrite, fait peur s’est même fait inviter, dans un rappel à l’ordre de la Société Immobilière et Financière (SIF), présidée par l’homme d’affaires haïtien, Réginald Boulos contre l’ancien Président Joseph Michel Martelly qui dans de récentes déclarations publiques eut à déclarer que « l’argent volé des fonds de Petro Caribe a été investi, entre autres, à l’hôtel NH El Rancho » dont la SIF est propriétaire.

C’est à l’Ecole nationale Célie Lilavois, à l’angle des rues Capois et Nicolas que le Président de la République, Jovenel Moïse a lancé la rentrée scolaire pour pour l’année académique 2018-2019 en présence notamment du Ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, M. Pierre Josué Agénor Cadet, du Ministre de l’Environnement, M. Pierre Simon Georges et du Ministre de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Reynaldo Brunet.

La séance devant aboutir à la présentation de l’énoncé de politique générale du Premier nommé Jean Henry Céant serait vraisemblablement toujours dans l’impasse. Au niveau de l’Exécutif, des conseillers spéciaux du Président de la République auraient indexé sans broncher le parlement qui serait à la base de ce blocage. Dans l’entourage du Chef de l’Etat, on déplore le fait que la séance tant attendue pour la présentation de l’énoncé de politique du notaire Céant soit tout simplement gelée. A en croire des proches du Palais National, à force de faire monter les enchères, de multiplier des exigences dans le cadre de la formation du prochain Cabinet Ministériel, l’on craindrait que l’institution qu’est le Parlement ne se transforme en un « espace de marchandages ».

Près d’un mois après sa désignation comme Premier Ministre en remplacement de Jack Guy Lafontant, Jean Henry Céant pourrait présenter sa déclaration de politique générale sous peu au Sénat de la République avant d’effectuer le même exercice à la Chambre des Députés. Dans un premier temps, des sources proches du Palais National avaient laissé entendre que Me Céant pourrait présenter son énoncé de politique générale au Grand Corps le jeudi 30 août 2018. Jusqu’à très tard dans la soirée du mercredi, aucune note  émanant du Palais National, du Sénat de la République, encore moins du Bureau du Premier Ministre nommé n’était venue confirmer ces allégations.

Une vive panique a régné ce mercredi 29 août 2018 au  Centre-Ville, lors d’une manifestation pour réclamer des comptes autour du fonds Petrocaribe qui s’élève à plus de trois milliards de dollars. Les manifestants qui ont sillonné plusieurs rues de la capitale en scandant des propos acides à l’endroit d’anciens hauts dirigeants de l’Etat ( Présidents, Premiers Ministres, Ministres) actuels dirigeants et hommes d’affaires ont connu certaines difficultés à l’Avenue Charles Summer où est logé le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique.


« Kot Kòb Petro Caribe  a ? » !. Ce n’est plus une simple interrogation. Sur les réseaux la question est d’actualité. Elle enflamme la toile et est l’objet de commentaires les uns plus acides que les autres contre des dirigeants politiques, des anciens et actuels hommes d’état  qui ont eu a à gérer à un titre ou à un autre ce programme-phare du Gouvernement vénézuélien, objet de toutes les convoitises.

 La nouvelle a eu l’effet d’une bombe dans le secteur médical en Haïti. Le Dr. Michaëlle Amédée Gédéon, ancienne Ministre de la santé publique (mars 1999) et ancienne Présidente de la Croix Rouge Haïtienne (mai 2001) est décédée ce mercredi 22 août 2018 à l’hôpital Bernard Mevs des suites d’un accident de la route survenu sur la nationale numéro deux (2) alors qu’elle revenait de Jérémie en compagnie d’un proche qui pilotait le véhicule ainsi que son fils qui était également à bord. 

La situation était toujours tendue à Belladère moins de 24 heures après la visite d’une délégation officielle conduite par le Premier Ministre démissionnaire, Jack Guy Lafontant qui était accompagné notamment du Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Jean Roudy  Aly, du Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, Jean-Marie Reynaldo Brunet, du Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, Antonio Rodrigue, du Ministre de la Culture et de la Communication, Joseph Guyler C Delva, du Secrétaire Général du Conseil des Ministres, Renald Lubérice, du Directeur Général de la PNH, Michel-Ange Gédéon, de l’Inspecteur Général en Chef de la PNH,  Ralph Stanley Jean Brice, du Responsable de la Direction Centrale de la Police Administrative, Carl Henry Boucher.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)