Imprimer
Catégorie : Video
Affichages : 2530

Tous ceux qui, dans l’Etat du Massachusetts, ont eu l’occasion de rencontrer cet intellectuel peu loquace, au regard soutenu et pensif, à l’allure à la fois rassurante et prudente, savaient qu’il allait, un jour, nous livrer tôt ou tard dans un ouvrage,  ses années de réflexions et de recherche sur Haïti, ses frustrations face à la gestion «malsaine »  de ce pays qu’il a laissé malgré lui, à l’âge de 25 ans, pour s’exiler en France dans les années 80 avant de tenter l’expérience nord-américaine au début de ce siècle.En effet, hier dimanche, environ 300 compatriotes ont bravé le froid (7-10 degrés C) pour assister au luxueux Club Lantana à la vente-signature de «Haïti J’accuse», le premier ouvrage de Frantz Jean-Baptiste, paru aux éditions EDUCA VISION. Un récit, un roman, un essai. Ni l’un, ni l’autre.