Sénateur François Anick Joseph (photo de Francky Labossière)Dans une interview exclusive accordée à "Caméra Mosaïque avec YvKjus" qui sera diffusée dimanche prochain sur le réseau COMCAST dans le Massachusetts, le sénateur François Anick Joseph (OPL-Artibonite) a fait le point sur le vote du mardi 4 Octobre dernier, au sénat, qui a ouvert  les portes de la primature au Dr Garry Conille.

Sénateur François Anick Joseph (photo de Francky Labossière)Dans une interview exclusive accordée à "Caméra Mosaïque avec YvKjus" qui sera diffusée dimanche prochain sur le réseau COMCAST dans le Massachusetts, le sénateur François Anick Joseph (OPL-Artibonite) a fait le point sur le vote du mardi 4 Octobre dernier, au sénat, qui a ouvert  les portes de la primature au Dr Garry Conille.
Questionné sur ses prises de position enflammées et acides lors de cette séance, le sénateur a expliqué que, ce soir là, il fallait défendre la primauté du droit et les valeurs républicaines face à la capitulation.

"Je me suis abstenu lors de ce vote car il y avait (il y a aujourd'hui encore) trop de doute sur la capacité du Dr Conille" à pouvoir gouverner dans le sens des intérêts du pays  compte tenu de ses accointances avec les acteurs des institutions internationales en général et de ses rapports privilégiés avec le très influent Bill Clinton, l'homme qui semble détenir le pouvoir réel en Haïti.

Pour le sénateur de l'Organisation du Peuple en Lutte, le premier ministre Conille en tant qu'ancien fonctionnaire onusien ne pourra pas aider le pays à recouvrer graduellement sa souveraineté, haïtianiser la gouvernance face à la puissante CIRH et renforcer les institutions après les années de sabotage de René Préval.
"J'ai eu le 27 septembre, une semaine avant le vote au sénat, une conversation de plus de deux heures avec le Dr Garry Conille, il ne m'a pas du tout convaincu" a déclaré le sénateur François Anick Joseph.

Les orientations de l'OPL après son quatrième congrès national à Laborde dans le sud, le départ du "camarade Paul Denis" et ses conséquences sur le parti, l'absence d'un réel débat idéologique au parlement haïtien ont été également abordés par le prêtre-sénateur au cours de la première partie de l'interview.

 

Caméra : Francky Labossière - Réalisation: Daniel Auguste
Webmestre: Yves Cajuste

 

 

 

 

 

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)