Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; Wright has a deprecated constructor in /home/infohait/public_html/templates/js_avalon/wright/wright.php on line 33

Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; Browser has a deprecated constructor in /home/infohait/public_html/templates/js_avalon/wright/includes/browser.php on line 135
Caméra Mosaïque
                                                                                     

Tous ceux qui, dans l’Etat du Massachusetts, ont eu l’occasion de rencontrer cet intellectuel peu loquace, au regard soutenu et pensif, à l’allure à la fois rassurante et prudente, savaient qu’il allait, un jour, nous livrer tôt ou tard dans un ouvrage,  ses années de réflexions et de recherche sur Haïti, ses frustrations face à la gestion «malsaine »  de ce pays qu’il a laissé malgré lui, à l’âge de 25 ans, pour s’exiler en France dans les années 80 avant de tenter l’expérience nord-américaine au début de ce siècle.En effet, hier dimanche, environ 300 compatriotes ont bravé le froid (7-10 degrés C) pour assister au luxueux Club Lantana à la vente-signature de «Haïti J’accuse», le premier ouvrage de Frantz Jean-Baptiste, paru aux éditions EDUCA VISION. Un récit, un roman, un essai. Ni l’un, ni l’autre.

 

 

Yolette Jeanty, Directrice de Kay FanmPour marquer ses 23 ans d’existence, Asosyasyon Fanm Ayisyen nan Boston, AFAB (Association des Femmes Haïtiennes de Boston) a organisé hier samedi  au Cedar Halls de Jamaica Plain sa soirée de collecte fonds. Ce fut l’occasion pour cette institution communautaire de célébrer le parcours exceptionnel de  trois compatriotes qui en Haïti ou à l’étranger ont contribué à la lutte pour le respect et l’avancement des droits de la femme.

Dr Maryse Narcisse et Julio MidySept (7) mois presque après son retour d’exil sud-africain, Jean-Bertrand Aristide inquiète par son silence. Depuis son discours du 18 Mars à l’aéroport international de Port-au-Prince, le loquace leader “a donné langue aux chats”. Il reste cloîtré dans sa villa de “Tabarre”  et ne rencontre qu’un cercle restreint d’amis et de militants qui lui sont restés fidèles durant son absence sur la scène politique nationale.
Comment expliquer ce long silence? “Dr Aristide passe son temps à mettre en place les structures de l’Université de la Fondation qui porte son nom” confie Maryse Narcisse, membre du Comité executif national de Fanmi Lavalas, l’un des cadres les plus proches du leader du 30 septembre.

Sénateur François Anick Joseph (photo de Francky Labossière)Dans une interview exclusive accordée à "Caméra Mosaïque avec YvKjus" qui sera diffusée dimanche prochain sur le réseau COMCAST dans le Massachusetts, le sénateur François Anick Joseph (OPL-Artibonite) a fait le point sur le vote du mardi 4 Octobre dernier, au sénat, qui a ouvert  les portes de la primature au Dr Garry Conille.

Garry Conille

A moins d'un faux pas politique, d'un revirement au parlement ou d'un croc-en-jambe d'un membre de l'entourage du président Martelly, le Dr Garry Conille va succéder à Jean-Max Bellerive à la primature en dépit des débats assez passionnés sur le pays de sa résidence au cours des 5 dernières années, son inexpérience politique et ses accointances avec l'ex-président Bill Clinton et son passé de fonctionnaire onusien.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)