Ce lundi, à Kaliningrad, la Roja a été tenue en échec par un adversaire qui n'avait rien à jouer (2-2). Les Espagnols conservent quand même la première place du groupe B et filent en huitièmes de finale, où ils seront opposés à la Russie.

L'Uruguay a douché la belle confiance de la Russie en la dominant 3-0 pour lui prendre la première place du groupe A du Mondial-2018, lundi à Samara. Ces deux-là sauront en soirée qui de l'Espagne ou du Portugal, voire de l'Iran, ils affronteront en 8e de finale.


"Nous avons été volés", avait lancé Krstajic, en colère après une situation litigieuse en seconde période, où son buteur Aleksandar Mitrovic a été ceinturé puis plaqué au sol par deux défenseurs suisses dans la surface de réparation lors de Suisse-Serbie (2-1) vendredi au Mondial-2018. La Fifa avait ouvert une enquête préliminaire sur ces déclarations dès samedi et est passée à l'étape suivante dimanche.

Battue par le Japon lors du premier match, la Colombie s'est parfaitement repris et a facilement dominé une faible Pologne (3-0). Falcao, Rodriguez, Quintero et Cuadrado ont régalé. Les Polonais sont éliminés.
Dans le groupe H, les deux tickets pour les huitièmes de finale se disputeront entre le Sénégal (4 points), le Japon (4) et donc la Colombie (3). Les coéquipiers de Falcao ont inscrit leurs premiers points de ce Mondial en dominant la Pologne dans le match de la peur entre deux pays qui avaient chuté au premier match.

Vainqueurs lors de leur premier match, Japonais et Sénégalais n'ont pu se départager dimanche (2-2). A deux reprises, le Sénégal a mené au score mais le Japon est toujours parvenu à revenir à la marque. Les deux nations restent en tête du groupe H.

L'Angleterre, qualifiée pour les 8es de finale, n'a fait qu'une bouchée du Panama (6-1) et répondu à la Belgique, avec qui elle se disputera la première place du groupe G. Kane a signé un triplé, Stones un doublé mais c'est Lingard qui a inscrit le plus beau but du match.

Qui se qualifiera pour les huitièmes, les quarts et les demi-finales et qui gagnera la Coupe du monde de soccer qui se déroule en Russie? Des scientifiques utilisant notamment l’intelligence artificielle et des modèles mathématiques ont fait leurs prédictions :
Afin de déterminer les équipes qui se qualifieront aux prochaines tours et le vainqueur, des chercheurs de l’Université Cornell ont simulé des milliers de scénarios possibles en utilisant la technique « random-forest » déterminée par la méthodologie de solution de problèmes complexes, l’arbre de décision.

Au bord de l'élimination à la mi-temps (0-1), l'Allemagne a attendu les dernières secondes du temps additionnel pour prendre le dessus sur la Suède (2-1) samedi, à 10 contre 11. Le champion du monde en titre reste en course pour les huitièmes de finale.

Le Mexique a confirmé son succès acquis face à l'Allemagne (1-0) et battant la Corée du Sud (2-1). Si la Suède ne perd pas contre la Nationalmannschaft (20h00), le Tri sera qualifié pour les 8es de finale.

Le Mexique, tombeur surprise de l'Allemagne en ouverture, a confirmé dans la chaleur de Rostov (33°C) en s'imposant contre la Corée du Sud (2-1). Alors qu'il avait douché la Nationalmannschaft en lui laissant le ballon et en contrant, le Tri a montré une facette toute différente ce samedi. 68% de possession de balle en première période, un jeu court et long précis (90% de passes réussies, son record en Coupe du monde) : le Mexique a fait rugir de plaisir ses nombreux et bruyants supporters. Vela a ouvert le score sur le 14e penalty de ce Mondial (26e) et Chicharito a doublé la mise (66e).

La Belgique est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Et de (très) belle manière. La bande d'un Romelu Lukaku et d'un Eden Hazard tous les deux auteurs d'un doublé a dominé la Tunisie (5-2).
La leçon : Lukaku et la Belgique sont en grande forme

Merci pour le spectacle, Messieurs ! Ce Belgique-Tunisie restera en effet comme l'un des matches les plus plaisants de cette Coupe du monde 2018. Avec, au final, une large victoire des Belges qui ont puni leurs adversaires à la moindre hésitation. C'est ainsi que Maaloul, par exemple (voir ci-dessous), a vécu un calvaire en première période. La Belgique virait très vite devant avec un penalty sifflé en faveur de Hazard, déséquilibré par Syam Ben Youssef à la limite de la surface de réparation (la vidéo a confirmé la décision de Monsieur Marrufo). L'attaquant de Chelsea transformait (1-0, 7e). De buteur à passeur décisif, l'ancien Lillois servait Lukaku sur un plateau dans la surface (2-0, 16e). Pourtant, la Tunisie croyait toujours en ses chances en revenant très rapidement au score sur une tête de Bronn après un coup franc de Khazri (2-1, 18e). Le malheureux Bronn se blessait d'ailleurs juste derrière (23e).

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)