Les fans et joueurs de football haïtiens de Boston ont retrouvé Almont Park après dix ans de séparation. Ce furent aussi de grandes retrouvailles entre anciens marquées par la présence de Henry Francillon.
L’édition 2012 du tournoi des vétérans de la diaspora haïtienne  d’Amérique du Nord les 7 et 8 juillet à Almont Park, Boston, a été marquée par la présence assidue de Henri Francillon durant les deux jours. L’ancien portier international, 1965-1977, légende authentique du football haïtien, debout derrière un petit bleacher  de deux rangées, a attiré toutes les attentions.

Ce lundi 9 juillet, le stade Sylvio Cator accueille la 3e et dernière journée du premier tour des éliminatoires du Mondial 2013. À 4h p.m., les Curuçaolais ont battu les Sainte-Luciens sur le score de quatre buts à un. Ainsi l’équipe curaçaolaise prend la 2e place avec 4 points (0). Tandis que Sainte-Lucie est la lanterne rouge avec 0 point (-7).

La Sélection nationale conserve sa place de leader. Ce samedi 7 juillet, au stade Sylvio Cator, la Sélection nationale a réalisé un 2e succès en venant à bout de son homologue curaçaolaise (4-1). Très tôt, suite à une erreur défensive, les visiteurs ont ouvert le score grâce à Shaquelle Cléments (4e). Huit minutes plus tard, Jean Wisner Dérival d’une frappe puissante a permis à ses coéquipiers d’égaliser. À la fin de la première période, le buteur fétiche Jonel Désiré inscrivit son premier but de la soirée et son 3e dans le tournoi.

Ce jeudi 5 juillet, au stade Sylvio Cator,  en match ouverture des éliminatoires du Mondial des moins de dix-sept ans. La sélection nationale dominicaine et son homologue curuçaolaise ont fait match nul (2-2). Les buts dominicains ont été inscrits par Quezada sur penalty (6e) et Martinez (69e). Tandis que ceux curaçaolais par Valerius (33e) et Jean Louis (38e).

 

Le stade Sylvio Cator accueille du 5 au 9 juillet, la première phase des éliminatoires des moins de dix-sept ans. Les petits grenadiers auront sur leur route la République dominicaine, Sainte-Lucie et Curaçao. Le jeudi 5 juillet, à 5 h p.m., la République dominicaine joue face à Curaçao. À 7 h p.m., Haïti se mesurera à Sainte-Lucie. Le samedi 7 juillet, à 7 h p.m., les petits grenadiers rencontreront les Curaçaolais.

L'Espagne réalise un triplé historique - Euro, Coupe du monde, Euro - en venant très logiquement à bout d'une formation italienne qui aura vécu une finale difficile. Grâce à cet exploit unique, la Roja rentre ainsi dans les livres d'histoire du football. Une option tactique qui n'a pas payé, deux blessés et une Espagne tranchante, l'Italie a vécu une sale soirée, dimanche en finale de l'Euro.
De Gdansk à Kiev, Cesare Prandelli avait changé les ingrédients. Mais perdu la recette en route. Dimanche, l'Italie s'est inclinée en finale de l'Euro face à une implacable équipe d'Espagne.

L'Espagne et l'Italie s'affrontent en finale de l'Euro. La Roja a l'occasion d'entrer dans la légende, les Azzurri de retrouver les sommets. Dimanche soir, l'Europe sacrera une équipe. Une vraie. Une belle. Et que le nouveau roi du Vieux Continent soit espagnol ou italien ne changera rien à l'affaire. L'histoire prendra juste une orientation différente. Un cycle se prolongera ou un autre s'ouvrira. Quatre ans après son sacre viennois, l'Espagne débarque à Kiev pour mettre le point final à un triptyque inédit et longtemps inimaginable.

La treizième journée du championnat national de D1 a livré son verdict. Ce dimanche 17 juin, l'Aigle noir est allé battre au parc Saint-Victor l'Association sportive capoise (ASC) sur le score de deux à un. Au parc Hendrich, le Valencia de Léogâne a eu raison du Don Bosco de Pétionville (2-0).

Lionel MessiMessi a scellé le match amical Argentine-Brésil (4-3) du 9 juin au Metlife Stadium de Meadolands, New-Jersey.
L’une ou l’autre des deux superpuissances sud-américaines aurait pu gagner le match amical du 9 juin au Metlife Stadium de New-Jersey, n’étaient les coups de Lionel Messi : trois buts personnels sur un total de 4 marqués par son équipe, le quatrième but argentin étant l’œuvre du défenseur Frederico Fernandez sur un corner de Kun Aguerro entré à la place d’Higuain, lui-même auteur de la passe au cœur de la défense du Brésil qui permit à Messi de répondre au premier but du Brésil marqué par Romulo à la réception d’un coup franc de Neymar.

En match décalé de la première journée de la série clôture du championnat national,  lundi soir, au stade Sylvio Cator, le Victory a battu l’Association sportive capoise (ASC) sur le score de trois buts à un.  Ainsi, le Victory prend la cinquième place du classement avec 17 points.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)