Il faudra encore compter sur eux ! Serein avec son avance du match aller (2-0), Liverpool a été hyper réaliste pour corriger le FC Porto au Portugal (4-1) et se qualifier mercredi pour les demi-finales de la Ligue des champions où il retrouvera le FC Barcelone.

Bousculés dans les premières minutes, les "Reds" ont laissé passé l'orage avant de crucifier Porto sur leur premier tir et de dérouler en seconde période.

L'inévitable Sadio Mané, déjà décisif au tour précédent face au Bayern Munich, est d'abord parti à la limite du hors-jeu pour tacler dans le but un centre du non moins génial Mohamed Salah en pleine surface, une réalisation confirmée après avoir eu recours au VAR (28e).

L'Égyptien a également participé à la fête en ajustant tranquillement et sans opposition le légendaire gardien espagnol Iker Casillas après une passe parfaite dans la profondeur de Trent Alexander-Arnold (65e).

La réduction de l'écart du futur joueur du Real Madrid le Brésilien Eder Militao, première recrue de la nouvelle ère Zinédine Zidane, d'une tête rageuse sur corner (68e) n'a rien changé au sort de Porto qui rêvait d'une impossible 'remontada' et d'une première demi-finale de C1 depuis son sacre en 2004.

Laissé sur le banc au profit de Divock Origi au coup d'envoi et entré à la mi-temps, Roberto Firmino a marqué d'une tête imparable après un centre de Henderson (77e), également entré en jeu en seconde période.

Mané a ensuite dévié un corner au premier poteau pour une nouvelle tête, cette fois de Virgil Van Dijk pour le dernier but de la soirée (84e). Une fois de plus, Liverpool aura été porté par son infernal trio d'attaque, impliqué sur chacun des buts.

Pourtant, les Reds ont dû encaisser l'entame tout feu tout flamme des "Dragons". L'ailier mexicain Jesus Corona, rétabli après avoir été victime d'une entorse à la cheville droite ce week-end, s'est essayé de loin dès la première minute mais sa frappe est passé de peu au-dessus des buts gardés par Alisson Becker.

Le début d'une saison des vendanges pour le FC Porto et l'attaquant Moussa Marega, aussi peu en réussite qu'au match aller. L'international malien n'a d'abord pas cru à un centre de Corona et a complètement raté sa tête seul au point de penalty (14e). Puis sa volée à l'entrée de la surface est passée à côté sur un bon service d'Alex Telles (15e) avant qu'un autre de ses tirs ne fuit le cadre (17e).

Bénéficiant du manque d'efficacité du club portugais, les hommes de Jürgen Klopp ont au contraire été cliniques et attendu la fin de la première période avec seulement deux tirs contre quinze de leur adversaire.

Au retour des vestiaires, les finalistes malheureux de la dernière édition de la Ligue des champions face au Real Madrid (3-1) ont laissé venir les Dragons dans leur camp pour exploser en contres, où leur vitesse a fait très mal à l'arrière-garde portugaise.

Si Liverpool n'a pas réussi à infliger la même gifle que lors de la dernière édition face au même adversaire en huitièmes de finale (5-0), la plus lourde défaite européenne du FC Porto, les Reds peuvent rêver à une nouvelle 'Coupe aux grandes oreilles' après celle remportée en 2005. Et si le FC Barcelone de Lionel Messi se dresse désormais sur leur route, au moins le Real Madrid n'est plus là.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)