Toutes les Nouvelles sur la Coupe du Monde de Football en Russie

Le Portugal a été accroché par l'Iran (1-1) ce lundi et, s'il se qualifie pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde, a abandonné la première place du groupe à l'Espagne. Il affrontera l'Uruguay en 8es.
Le Portugal aurait perdu très gros si Mehdi Taremi avait converti sa balle de match dans le temps additionnel. Il a seulement perdu la première place du groupe B en faisant match nul (1-1) contre l'Iran, lundi soir, mais c'est déjà beaucoup : plutôt qu'un hôte ayant montré ses limites dans l'après-midi, il affrontera en huitièmes de finale le tout aussi rugueux Uruguay.

Le film du match

L'équipe de Carlos Queiroz, elle, sort du Mondial la tête haute après avoir arraché sur penalty, dans les ultimes minutes, un score de parité au terme d'un match fou que Cristiano Ronaldo aurait dû éteindre s'il avait, lui, inscrit son penalty en seconde période. L'Iran finit 3e du groupe B avec quatre points, un seul de moins que l'Espagne et le Portugal, premier et deuxième.

Comme lors des deux premiers matches, les Iraniens ont beaucoup défendu, laissant la possession à leur adversaire et essayant de profiter de rares contres et de coups de pied arrêtés.

Les Portugais, qui s'alignaient sans Bernardo Silva ni Guedes mais avec Ricardo Quaresma au coup d'envoi, ont eu des difficultés à forcer le verrou. Cristiano Ronaldo a allumé la première mèche (3e), forçant Alireza Beiranvand à stopper le ballon en deux temps. Le gardien iranien, impeccable lors des deux rencontres précédentes, a fait preuve de fébrilité sur deux actions (12e, 13e) sans conséquence. Dominateurs, les Portugais ont fini par marquer en fin de première période par Quaresma, d'un sublime extérieur du droit (45e).

Contraint d'aller chercher un résultat, l'Iran s'est un peu plus découvert dans une deuxième période riche en rebondissements. Beiranvand a détourné un penalty obtenu et tiré par Cristiano Ronaldo, après consultation de la VAR (52e). A un quart d'heure de la fin, la «Team Melli» s'est procuré une première grosse occasion par Ghoddos dont la frappe n'est pas passée loin du poteau droit de Rui Patricio (72e). Dix minutes plus tard, les Portugais ont cru perdre leur capitaine, auteur d'un vilain coup sur Pouraliganji mais qui n'a reçu qu'un jaune après un nouvel appel à la vidéo.

Dans le temps additionnel, alors que le Portugal se dirigeait vers la victoire et la première place du groupe, l'arbitre a de nouveau consulté la VAR pour une main dans la surface de Cedric Soares. Il a désigné le point de penalty et Karim Ansarifard s'est chargé de le transformer, remettant les deux équipes à égalité. Et Taremi n'a pas su forcer le destin iranien.

Le joueur : Ronaldo, un penalty manqué, une expulsion évitée

Très en jambes depuis le début de la compétition, Cristiano Ronaldo a connu son premier échec dans cette Coupe du monde. A la 51e minute, heurté par Ezatolahi, l'attaquant s'effondre dans la surface iranienne. Dans un premier temps, l'arbitre ne siffle pas. Il va ensuite consulter la VAR avant d'accorder le penalty au Portugal. Ronaldo se charge de le frapper mais sa tentative est détournée par Beiranvand, le gardien iranien (53e). En fin de rencontre, Ronaldo aurait pu écoper d'un carton rouge. Agacé par Pouraliganji, il a donné un coup de coude au défenseur iranien. L'arbitre a visionné les images mais s'est contenté d'avertir la star portugaise.

Le fait : Le raté de Taremi

Entré à la 76e minute à la place de Saeid Ezatolahi, Karim Ansarifard a transformé le penalty de l'espoir pour l'Iran (90e+3). Mais c'est bien Mehdi Taremi qui a eu la balle de match au bout du pied. Décalé par Azmoun, il s'est présenté dans la surface de réparation, sur la gauche en regardant le but portugais, mais n'est pas parvenu à cadrer sa frappe qui a terminé dans le petit filet de Rui Patricio. Un but aurait propulsé l'Iran en tête du groupe B et donc en 8es.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)