Imprimer
Catégorie : Sports
Affichages : 855

Eliminatoires Coupe du monde de football féminin U20 : Phase Concacaf
Menée 0-2 après dix minutes de jeu, la sélection nationale haïtienne de football féminin a su renverser la vapeur pour s’imposer 3-2 et sauver son entrée dans la Concacaf. Haïti prend la 2e place du groupe A derrière le Canada, vainqueur 3-1 du Costa Rica en match d’ouverture de la Concacaf de football féminin U-20 à Couva/Trinidad.

Un hat-trick de Nérilia Mondésir (25e, 45e et 52e) a permis à la sélection nationale haïtienne de football féminin U-20 de s’imposer 3-2 aux dépens de Trinidad (pays hôte) et sauver son entrée dans le groupe A de la phase Concacaf de football féminin. Une victoire obtenue difficilement à Couva au Trinidad après que la sélection nationale a été menée 0-2

Pour la grande première de Marc Collat à la tête de cette sélection nationale U-20, il aligne une formation composée de : Kerly Théus – Rosianne Jean, Emelyne Charles, Naphtalie Lorthé, Tabita Joseph – Ruthnie Mathurin, Melchie Daelle Dumornay, Sherly Jeudy – Nélourdes Nicolas, Nérilia Mondésir (capt) et Roseline Eloissaint. Trop pressée de rentrer dans la partie, l'équipe de Marc Collat André Pita, tout de rouge vêtue, confondait vitesse et précipitation cherchant d’entrée à assommer l'adversaire. Cependant, après deux occasions manquées dans les 2 premières minutes, elle se fait cueillir à froid sur un corner direct de Dennecta Prince (3e) et le temps de comprendre ce qui lui arrivait, Kedie Johnson double la mise (10e). Haïti est menée 0-2 après seulement 10 minutes et on a l’impression que les dieux sont tombés sur la tête.

Touchée après le second but, Roseline Eloissaint est soignée sur la pelouse et le temps de respirer le groupe retrouve son souffle. À deux reprises, il passe tout près de réduire la marque avant que Nérilia Mondésir ne sonne la révolution en réduisant la marque (25e). Mais les dieux du football semblent jouer contre Haïti sur cette action où bien servie en profondeur Sherly Jeudy efface la portière avant de manquer complètement sa frappe devant les buts vides. La puissance physique des Trinitéennes semble peser lourd sur les pauvres épaules de Melchie Daelle Dumornay. Haïti joue imprécis même si leur capacité technique fatigue l’adversaire. On s’attendait à ce que les deux adversaires rentrent aux vestiaires avec un maigre avantage au score en faveur de Trinidad quand Nérilia, à la suite d’une longue course, vient crucifier la gardienne trinitéenne et remettre les pendules à l’heure juste avant la mi-temps 2-2 (45e).

De retour des vestiaires, les Haïtiennes imposent un peu mieux leur jeu et quand Nérilia, encore elle, réussi le hat-trick et donne l’avantage à l’équipe haïtienne (52e), les Trinitéénnes marquent le coup. Haïti aurait pu inscrire trois autres buts en fin de partie mais la gardienne de Trinidad a sorti le grand jeu pour annuler une première tentative de Dougenie Joseph d'environ 25 mètres que Keshwar détourne en corner (89e) et un autre de Mélissan Shelsie Dacius dans les arrêts de jeu (90+2) que Keshwar, encore elle, devie en corner sans compter cette reprise à bout portant réussie par Nérilia et qu'elle parvient à stopper in extremis (90+3). Haïti s’impose 3-2 et prend la 2e place derrière le Canada, vainqueur 3-1 du Costa Rica en match d’ouverture de la compétition dans le groupe A.