Imprimer
Catégorie : Sports
Affichages : 905
  

Soulier d’or de la dernière phase éliminatoire du Mondial Jordanie pour la zone Concacaf avec sept (7) buts, Nérilia Mondésir fait partie de l’équipe-type publiée par la Concacaf. Cette jeune capoise est en passe de devenir la meilleure joueuse du football féminin. La Concacaf a délivré aussi la liste des distinctions individuelles.
La jeune attaquante de la Sélection haïtienne des moins de dix-sept ans et de l’équipe des Tigresses Nérilia Mondésir surnommée Nérigol figure, aux côtés de l’Américaine Ashley Sanchez, parmi les onze joueuses composant l'équipe-type du Groupe d'étude technique de la compétition, dévoilée ce lundi 14 mars sur le site de la Concacaf.

« C'est un honneur d'être dans ce onze et j'espère que ce ne sera pas la dernière fois. C’est vrai, je suis contente d’avoir obtenu cette distinction personnelle mais en réalité, je suis très triste de n’avoir pas pu emmener la Sélection en Jordanie en septembre prochain. Au nom de toutes mes coéquipières, je demande pardon au peuple haïtien. Je promets à tous nos fans que nous allons travailler pour atteindre cet objectif raté dans le futur parce que notre génération est déterminée à écrire notre page d’histoire comme a été le cas pour les seniors masculin en 1974 et les U-17 masculins en 2007 »,  a déclaré Nérigol la meilleure buteuse de la dernière phase des éliminatoires avec 7 réalisations.

Cette sélection contient les joueuses de chacune des quatre demi-finalistes. Les Américaines, championnes du tournoi (2-1) face aux Mexicaines, comptent sept joueuses, leurs dauphines  ont deux représentantes tandis que les Canadiennes, 3e et les Haïtiennes, 4e, ont chacun une joueuse.

La sélection de la Concacaf

Gardien de but: Laurel Ivoire (États-Unis). Défenseurs : Kennedy Wesley, Naomi Girma (États-Unis), Kimberly Rodriguez (Mexique), Julia Grosso (Canada). Milieux : Nérilia Mondésir (Haïti),Brianna Pinto, Jaelin Howell (États-Unis), Jacqueline Ovalle (Mexique). Attaquants : Ashley Sanchez et Civana Kuhlmann (États-Unis).

Les distinctions individuelles

Le ballon d’or de ce tournoi a été obtenu par l’Américaine Ashley Sanchez (5 buts) ; le soulier d’or revient à l’Haïtienne Nérilia Mondésir (7 buts) ; le gant d’or a été décroché par la gardienne américaine Laurel Ivoire. Le Mexique a été honoré comme l’équipe le plus Fairplay.

À rappeler que les États-Unis d’Amérique, le Mexique et le Canada représenteront la zone Concacaf dans le Mondial jordanien qui se tiendra du 30 septembre au 21 octobre 2016.

Gérald Bordes