Jean Maxime AugusteDécidément, on aura tout vu dans ce pays. Actuellement, il existe deux comités exécutifs à la tête de l’Association haïtienne de tennis de table (AHTT). L’un dirigé par Ralph Kernizan depuis janvier 2013 et l’autre par Jean Maxime Auguste issu des élections du 24 mars écoulé.
Depuis sa création, l’Association haïtienne de tennis de table (AHTT) était logée à Delmas 65 et elle avait pour président Carl François et comme directeur technique Mozart François.  Après l’application des sanctions à l’encontre de Buckford Démosthène qui en était le secrétaire général, l’association a connu un éclatement qui a conduit à l’élection de Ralph Kernizan. Cette branche est reconnue par le Comité olympique haïtien.

Jean Maxime AugusteDécidément, on aura tout vu dans ce pays. Actuellement, il existe deux comités exécutifs à la tête de l’Association haïtienne de tennis de table (AHTT). L’un dirigé par Ralph Kernizan depuis janvier 2013 et l’autre par Jean Maxime Auguste issu des élections du 24 mars écoulé.

Depuis sa création, l’Association haïtienne de tennis de table (AHTT) était logée à Delmas 65 et elle avait pour président Carl François et comme directeur technique Mozart François.  Après l’application des sanctions à l’encontre de Buckford Démosthène qui en était le secrétaire général, l’association a connu un éclatement qui a conduit à l’élection de Ralph Kernizan. Cette branche est reconnue par le Comité olympique haïtien.
Tandis que celle de Carl François n’est pas affiliée à l’instance suprême des fédérations et associations mais reconnue par plusieurs clubs.  C’est ainsi que le 24 mars écoulé, ces clubs ont élu Jean Maxime Auguste à la tête de l’AHTT. Plus d’un se demande si cette nouvelle entité peut participer à des compétitions internationales et réaliser des formations dans tout le pays.

À en croire le nouveau président, une délégation composée de quatre joueurs, Frédéric Duval et Dominic Berthil (junior), David Duval et Mario Pyram (senior) accompagnés d’Eddy Baptiste Bazile, vice-président et Donald Berthil a participé au début du mois d’avril écoulé à un tournoi international en terre martiniquaise et a gagné le trophée dénommé « Prix spécial ».

Conscient des multiples problèmes qui affectent le ping-pong haïtien, Jean Maxime Auguste se donne pour mission de réaliser des formations pour les cadres techniques et administratifs, la multiplication des compétitions et tournois. Il a informé que son association organisera dès le 14 du mois en cours un tournoi pour les jeunes. « Du 14 avril au 10 mai prochain, nous allons organiser un tournoi pour les jeunes afin de préparer la relève. Nous aurons des compétitions par équipe, en simple et en double. » Dans le but de commémorer la fête du drapeau, un tournoi open amateur se déroulera le 17 mai 2013 mais l’endroit n’est pas encore connu.

Le président a toutefois précisé qu’il va travailler pour que le ping pong haïtien ait une présence beaucoup plus active sur la scène internationale. « L’un de mes objectifs est de replacer notre sport sur l’échiquier international. C’est pour cette raison qu’au sein du comité nous avons pris toutes les dispositions pour être présent dans toutes les compétitions internationales. C’est pourquoi en juin nous irons en Guadeloupe pour participer au Caribbean Championship  et en mai en République Dominicaine pour prendre part à un camp technique pour jeunes », a-t-il souligné.

Les villes de province ne sont pas oubliées par le nouveau président qui parle de l'élaboration d'une stratégie de promotion et de marketing visant à sensibiliser la jeunesse des villes de province à la pratique du tennis de table.

Gérald Bordes

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)