Imprimer
Catégorie : Sports
Affichages : 2060

Maquette du gymnasiumDans un entretien accordé à infohaiti.net, Daniel Pierre Eddy, président de la Fédération haïtienne de boxe amateur, a annoncé la construction d’un gymnasium à Cité-Soleil : « Gymnasium Évens Pierre », en hommage à l'actuel champion du monde de boxe professionnelle WBO. Dans un entretien accordé à infohaiti.net, Daniel Pierre Eddy, président de la Fédération haïtienne de boxe amateur, a annoncé la construction d’un gymnasium à Cité-Soleil : « Gymnasium Évens Pierre », en hommage à l'actuel champion du monde de boxe professionnelle WBO.

Maquette du gymnasiumDans un entretien accordé à infohaiti.net, Daniel Pierre Eddy, président de la Fédération haïtienne de boxe amateur, a annoncé la construction d’un gymnasium à Cité-Soleil : « Gymnasium Évens Pierre », en hommage à l'actuel champion du monde de boxe professionnelle WBO.

« Évens Pierre est fils de Soleil 21. Il faisait partie des membres de la sécurité rapprochée de l’ancien chef de gang Tupac (décédé). Mais il a canalisé sa violence vers une discipline noble et il a incorporé le monde de la boxe jusqu'à devenir champion dans sa catégorie au niveau amateur. Par la suite, grâce à son manager Jacques Deschamps fils, il est parvenu au niveau professionnel et il a obtenu le titre de champion WBO. Pour lui rendre hommage et pour encourager les jeunes de la zone à se démarquer de la délinquance juvénile et des activités malsaines, le gymnasium portera son nom. Ce gymnase servira plus de 300 enfants des deux sexes répartis à travers les clubs Guépards (1 et 2) et Boxing Club du Warf Jérémie, qui pratiquent la boxe dans un espace inconfortable », a-t-il précisé.

La FHBA, par la voie de son président, s'active auprès des bailleurs de fonds internationaux et des secteurs public et privé haïtiens, pour trouver le financement que nécessite la réalisation de cet ambitieux projet. « Nous sommes pour le moment au stade de planification. L’architecte Rock Dériphonse a procédé à l’élaboration de la maquette et nous nous activons dans la recherche des fonds auprès des secteurs concernés. Il y a deux semaines, nous avons rencontré Olivier Martelly, conseiller du Président en matière de jeunesse et de sport. Il nous a promis de nous accompagner », a  informé Daniel Pierre Eddy. Nous avons appris que la Fédération pourrait organiser le 22 décembre prochain, au parc historique de la Canne à Sucre, une soirée de boxe qui sera financée par la présidence.

En juin dernier, en Martinique, la boxe haïtienne n’a pas pu prendre part au tournoi créolophone. « L'État haïtien et le secteur des affaires n'ont pas honoré leurs promesses à l'endroit de la fédération d'autant plus qu'il était question de soumettre la candidature d'Haïti à l'organisation de la prochaine édition en 2012 », a-t-il regretté.

Mais la Fédération compte participer à d’autres compétitions internationales. « En janvier 2012, plusieurs athlètes iront en terre voisine pour participer à un stage de formation. En février 2012, nous participerons au tournoi Independencia de la République dominicaine. Nous avons reçu pour avril 2012 une invitation pour le tournoi dénommé « Ceinture Montana ». En mars de la même année, nous allons prendre part aux éliminatoires des Jeux olympiques de Londres. Plusieurs expatriés ont déjà manifesté leur désir de combattre pour Haïti à ces éliminatoires », a souligné Daniel Pierre Eddy.

En matière de formation, le président de la FHBA a parlé d'un séminaire pour dirigeants de club sur la façon de détecter les talents, la préparation de l'athlète en prévision des grands rendez-vous et également des séminaires pour les journalistes sportifs.

Le 15 novembre dernier, le président Martelly était à Cuba. Daniel Pierre Eddy, président de la Fédération haïtienne de boxe amateur (FHBA), pense que l’État haïtien, à travers le ministère des Sports, permettra enfin à la boxe haïtienne de bénéficier des expériences des boxeurs cubains en faisant venir des entraîneurs cubains en Haïti pour aider la boxe haïtienne à sortir de sa léthargie.