Imprimer
Catégorie : Sports
Affichages : 1686

Rafael Sosa, Jean Édouard Baker et Fritz-Gérald FongLa date des jeux de l’Amitié est enfin arrêtée. Ils se dérouleront le dernier week-end du mois de novembre 2011, simultanément à Ganthier et à Jimani, dans six disciplines : football, volley-ball, basket-ball, judo, taekwondo et athlétisme.
Après deux reports, le Comité olympique haïtien (COH) et son homologue dominicain s’étaient mis d’accord pour organiser la 4e édition des Jeux de l’Amitié haïtiano-dominicaine du 30 septembre au 2 octobre 2011.

Rafael Sosa, Jean Édouard Baker et Fritz-Gérald FongLa date des jeux de l’Amitié est enfin arrêtée. Ils se dérouleront le dernier week-end du mois de novembre 2011, simultanément à Ganthier et à Jimani, dans six disciplines : football, volley-ball, basket-ball, judo, taekwondo et athlétisme.
Après deux reports, le Comité olympique haïtien (COH) et son homologue dominicain s’étaient mis d’accord pour organiser la 4e édition des Jeux de l’Amitié haïtiano-dominicaine du 30 septembre au 2 octobre 2011. Mais les  voisins dominicains ont sollicité un nouveau report à cause des travaux à Jimani. Les Jeux se tiendront donc le dernier week-end du mois de novembre 2011.

«Le premier report était dû aux joutes électorales en Haïti. Des raisons environnementales, « la montée du lac » et l’inondation à Jimani, ont justifié les deux autres reports. Les deux comités se sont entendus pour réaliser les Jeux le dernier week-end du mois de novembre prochain. Nous avons choisi cette date parce que les deux pays préparent activement leur participation aux 16es Jeux panaméricains du 14 au 29 octobre 2011à Guadalajara. Haïti sera présente aux Jeux panaméricains, en athlétisme avec huit athlètes, tandis qu’elle aura un seul représentant dans chacune des disciplines suivantes : taekwondo, tennis et haltérophilie », a déclaré Jean Édouard Baker, président du COH, lors d’un point de presse  le 23 septembre dernier en présence de Rafael Sosa, représentant du Comité olympique dominicain, et de Fritz Gérald Fong, directeur des Jeux et trésorier du COH.

Avant les reports des Jeux de l’Amitié, sept disciplines avaient été sélectionnées, mais le président du COH a informé qu’un changement a été opéré à ces Jeux. « Au lieu de sept disciplines nous en aurons six : l’athlétisme, le basket, le judo, le taekwondo, le football et le volley-ball, et trois matches d’exhibition avec le baseball, le handball et les jeux de dames. Nous aurons 400 enfants, soit 200 de chaque côté de l’île, âgés entre 13 à 17 ans », a-t-il mentionné.

Jean Édouard Baker a souligné que ce dernier report a été bénéfique au COH qui en a profité pour faire d’autres travaux à la nouvelle piste d’athlétisme de Ganthier. Il a saisi l’occasion pour remercier la Minustah, le PAM et l’USAID pour l’aménagement du terrain de football et la construction du terrain multisport au lycée de Ganthier. Il a aussi remercié les autres sponsors pour leur support à la réalisation de cet événement majeur.

Le numéro 1 du Comité olympique haïtien a également annoncé la tenue d'autres activités à l'occasion de cette 4e édition. « Il y aura notamment une semaine de sensibilisation à différentes thématiques, comme les infections sexuellement transmissibles (IST), la problématique de l'environnement, la délinquance, le choléra, l’hygiène et la participation citoyenne. »

Il a tenu à préciser l’objectif de ces jeux. « Nous organisons ces activités sportives entre les deux pays pour faire passer des messages de paix et d'amitié, encourager la coopération active et pour  laisser un héritage aux villes qui reçoivent ces jeux. Par exemple, tous les riverains de la zone de Ganthier auront un espace de jeu électrifié pour se divertir. Nous sommes en pourparlers avec l’université Quisqueya pour qu’après les Jeux des activités sportives puissent être planifiées », a-t-il ajouté.   

Les éditions précédentes ont eu lieu à Ganthier/Jimani, Ounaminthe/Dajabon et Belladère/Elias Piñas. Répondant à une question sur une éventuelle édition à Anse-à-Pitres/Pedernales, M. Baker a clairement indiqué que ce rêve était pour le moment impossible, vu Haïti ne dispose pas d’infrastructures routières menant directement à Pedernales.

Rafael Sosa, pour sa part, a signalé que c’était la première fois en quarante-six ans de service au sein du Comité olympique dominicain qu’il a pu constater un rapprochement entre les deux comités.

Contrairement aux éditions précédentes, la cérémonie d’ouverture des Jeux aura lieu le deuxième jour, soit samedi, à Jimani, et la clôture à Ganthier le lendemain.

Gérald Bordes

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Légende : Rafael Sosa, Jean Édouard Baker et Fritz-Gérald Fong.