Imprimer
Catégorie : Sports
Affichages : 2048

Football/Éliminatoires : « Malgré la catastrophe, nous sommes motivées »
Le 12 janvier dernier, un immense séisme a frappé Haïti, particulièrement la capitale, faisant plus de 220 000 morts. Un mois plus tard, le football, en l’occurrence les sélections nationales, se reprend quoique la pelouse du stade Sylvio Cator soit de nos jours convertie en abri provisoire. 

Football/Éliminatoires : « Malgré la catastrophe, nous sommes motivées »
Le 12 janvier dernier, un immense séisme a frappé Haïti, particulièrement la capitale, faisant plus de 220 000 morts. Un mois plus tard, le football, en l’occurrence les sélections nationales, se reprend quoique la pelouse du stade Sylvio Cator soit de nos jours convertie en abri provisoire.

La sélection nationale féminine des moins de dix-sept ans doit se rendre au Costa Rica pour participer à la dernière phase des éliminatoires du Mondial de cette catégorie qui se tiendra à Trinité-et-Tobago en août prochain. Cette sélection a été hébergée au Centre goal du Ranch de la Croix-des-Bouquets après le séisme. Elle a laissé le pays ce mercredi pour la République voisine et la semaine prochaine elle se rendra au Panama pour disputer un match amical avant de prendre la direction de San José.

« Malgré la catastrophe, nous sommes motivées afin de représenter notre pays valablement à cette dernière phase des éliminatoires, même si nous avons sur notre parcours des adversaires de taille (États-Unis, Costa Rica, Îles Caïman). Nous allons jouer pour notre entraîneur principal (Yves Philogène Labaze), succombé sous les décombres du siège social de la Fédération haïtienne de football lors de la tragédie du 12 janvier dernier. Nous sommes conscientes de notre mission parce que les survivants du séisme sont à la recherche d’un espoir et nous allons faire de notre mieux pour leur prouver que tout n’est pas perdu et qu’ils doivent lutter pour refaire cette société meurtrie. Je profite de l’occasion pour dire à mes frères et sœurs haïtiens : courage ! », a déclaré Hayana Jean-François, âgée de 17 ans.

La sélection nationale féminine, qui est dans le groupe B, affrontera, à San José, le 10 mars prochain, les États-Unis d’Amérique. Le 12, elle rencontrera le Costa Rica et, le 14, elle aura sur sa route les Îles Caïman. Les deux premiers de chaque groupe s’affronteront en demi-finales. À rappeler que le groupe A est composé du Canada, de la Jamaïque, du Mexique et du Panama. Et les finalistes de la finale du 20 mars seront automatiquement qualifiés pour le Mondial trinidadien d’août prochain.

Par ailleurs, ce vendredi 26 février au Vénézuéla, la Sélection nationale senior d’Haïti affrontera en match de bienfaisance une sélection Old Stars composée d’anciens joueurs internationaux comme Patrick Kluivert, Edgard Davids (Pays-Bas), Paolo Maldini (Italie), Enzo Francescoli (Uruguay), Yvan Zamorano (Chili), Sergio Javier Goicochea, Fernando Redondo, Juan Pablo Sorin (Argentine), Dely Valdéz (Panama), Carlos Valderrama, Faustino Asprilla (Colombie). Ce match est organisé par la Croix-Rouge internationale pour lever des fonds en vue de la reconstruction d'Haïti. A noter que les Haïtiens ont effectué le voyage via un avion militaire vénézuélien.