Haïti-Coupe du Monde: la vie s'arrête dans le pays pour le Brésil et l'Argentine
Le président René Préval peut tirer un grand ouf de soulagement et il risque d'être confortable dans son fauteuil présidentiel pendant au moins un mois; c'est le temps que va durer cette coupe du monde de football lancée hier vendredi en Afrique du Sud. Le mouvement anti-Préval déclenché par l'opposition depuis le vote au parlement de la  loi qui renforce les pouvoirs de l'exécutif et de la commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti et celle prévoyant une extension de trois mois de son mandat si les élections n'auront pas lieu à temps, cette mobilisation est en effet sur le point de connaître un sérieux coup d'arrêt avec la fête du football qui va attirer toutes les attentions et détourner les esprits des haïtiens de leurs problèmes.

Haïti-Coupe du Monde: la vie s'arrête dans le pays pour le Brésil et l'Argentine
Le président René Préval peut tirer un grand ouf de soulagement et il risque d'être confortable dans son fauteuil présidentiel pendant au moins un mois; c'est le temps que va durer cette coupe du monde de football lancée hier vendredi en Afrique du Sud. Le mouvement anti-Préval déclenché par l'opposition depuis le vote au parlement de la  loi qui renforce les pouvoirs de l'exécutif et de la commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti et celle prévoyant une extension de trois mois de son mandat si les élections n'auront pas lieu à temps, cette mobilisation est en effet sur le point de connaître un sérieux coup d'arrêt avec la fête du football qui va attirer toutes les attentions et détourner les esprits des haïtiens de leurs problèmes.

A titre d'exemple, la grande messe politique du samedi matin, le show radiophonique d'événement socio-politique le plus chaud de la ville (Port-Au-Prince), du pays et dans la communauté haïtienne de la diaspora n'a pas eu lieu aujourd'hui à  cause de la concurrence avec Argentine-Nigeria, dans le cadre de la Coupe du Monde justement. Le présentateur de Ranmase s'est même accordé quelques jours de vacance en Amérique du Nord car, personne ne l'aurait suivi (écouté avec ses invités) et les radios, particulièrement Radio Caraibes, qui réalisent des chiffres-record pour leurs rentrées publicitaires pour cet événement qui rend presque fous les haïtiens n'auraient que faire d'une émission à caractère politique en ces temps de Coupe du Monde. C'est l'hystérie collective et cette maladie, véritable thérapie pour un peuple assoiffé du football  a deux noms dans le pays: Brésil et l'Argentine.

Des équipes comme l'Allemagne, l'Italie, la France, la Hollande et à  un degré moindre l'Angleterre et l'Espagne ont quelques fans en Haïti mais, ce sont les deux nations sud-américaines qui font rêver et qui déchaînent les passions. Les gens sont sous des tentes de fortune  en pleines saisons pluvieuse et cyclonique, on s'en fout; la phase de la reconstruction du pays dévasté par le séisme du 12 Janvier tarde à démarrer et les suspicions de corruption pèsent sur la CIRH et sur le CEP que le président Préval souhaite voir organiser des élections générales dans le pays avant la fin de l'année, là aussi, ça  peut attendre et le représentant du secrétaire général de L'ONU en Haïti, Edmond Mullet peut continuer à jouer au « Proconsul »  alors que la nation est occupée à regarder son mondial. Le seul bénéficiaire de la situation reste René Préval qui se la coule douce sans un Turneb Delpé, un Evans Paul ou un René Civil qui viendraient manifester sous ses fenêtres du palais national pour lui demander d'anticiper son départ du pouvoir. Mais, la réalité du vécu de ce peuple est étonnante et incroyable ! Il nous est habitué à des retournements de situation spectaculaires dans son histoire comme lorsqu'il avait fini de danser son carnaval pour renverser le président Prosper Avril vers la fin de la décennie  80.    

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)