Les Nations Unies s’assureront à ce que les soldats mis en cause dans cette affaire soient traduits en justice et que les sanctions appropriées soient appliquées contre eux. C’est la garantie donnée par le chef de la communication et de l’information publique de la MINUSTAH Eliane Nabaa qui a rappelé que la tolérance zéro est de rigueur lorsqu’il s’agit de tout manquement de son personnel à ses obligations de respecter les standards de conduite attendus d’un fonctionnaire intenational, conformément à la charte des Nations Unies.

Jean Denis Fortin, ex-responsable de la Direction Central de la Police Judiciaire a été atteint d'une balle à la ceinture dans la localité de Ducis, commune de Chantal dans le Département du Sud à la tombée de la nuit samedi dernier. Transporté à l'hôpital général des Cayes, la victime a rendu l'âme peu après 11 heures du soir le même jour.  Les autorités judiciaires ne disposent pour l'instant sur les circonstances dans lesquelles l'ancien officier de la police a été tué ni sur les motivations éventuelles de son ou ses assassins.

Soldats uruguayens en HaïtiLe Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), dans un rapport rendu public aujourd'hui son rapport sur le viol présumé d'un adolescent haïtien à Port-Salut par des soldats uruguayens de la Minustah déployés dans le sud du pays. Cette organisation avait dépêché vendredi dernier une délégation pour enquêter sur ce scandale qui risque de discréditer davantage ces casques bleus déployés en Haïti depuis 2004.

Le ministre uruguayen de la défense, Eleuterio Fernández Huidobro sera entendu demain mardi par la Commission de défense de la Chambre des députés en vue de fournir des détails sur le viol présumé d'un adolescent haïtien de 18 ans à Port-Salut (Sud d'Haïti) par des soldats uruguayens.    

On en parle depuis quelques jours. La victime a fait le récit poignant de son calvaire dans des interviews accordées à plusieurs stations de radio du sud et de la capitale. Cet adolescent de 18 ans de Port-Salut a été violé, le mois dernier, par des soldats uruguayens de la Mission des Nations-Unies pour la Stabilisation d'Haïti (Minustah). Par peur ou par honte, la victime a gardé son silence pendant quatre longues semaines.

Un policier de la police nationale d'Haïti qui n'était pas en service a été tué ce midi à l'a suite d'un échange de tirs d'armes à feu avec un agent assurant la sécurité de la banque centrale, a appris InfoHaiti.net. On ignore pour le moment les raisons de cette meurtrière altercation qui a créé une véritable panique chez les nombreux clients de la principale institution bancaire du pays.

Mme Marie Collin, une employée de la Brasserie Lacouronne, a été assassinée hier jeudi au volant de sa voitoure non loin de Varreux (nord de Port-au-Prince)  alors qu'elle regagnait sa résidence en début d'après-midi, a confirmé la Police Nationale d'Haïti (PNH). D'autre part, des bandits armés ont enlevé une fillette de 4 ans Darolina Bien-Aimé dans la résidence de ses parents vers 5 heures à Laboule 15 (Pétion-Ville)

Président Michel Martelly en compagnie des membres de la PNHEn une semaine, pas moins d'une dizaine de cas de kidnapping ont été rapportés et parmi eux,  des noms connus et références dans le milieu comme le mari de la propriétaire de l'école américaine Union School que fréquentent les fils de Michel Martelly ou le notaire public Emile Giordany dont malheureusement le rapt s'est soldé par un assassinat lâche et crapuleux.

Mme Carole Régis Bayonne, épouse de Pierre Bayonne, ancienne gloire de la sélectionale de football et du Violette, est décédée vendredi après-midi  à l’hôpital du Canapé-Vert à Port-au-Prince où elle a été admise quelques heures plus tôt, a-t-on appris de sources proches de la famille. La défunte était en visite dans la capitale haïtienne pour assister en compagnie de son mari à une réunion annuelle des joueurs du onze national des années 70.Les funérailles de Carole Régis seront chantées à Orlando (Floride) où reside la famille Bayonne depuis quelques années.



 

La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) a la tristesse d’annoncer le décès le 23 août 2011, vers 8h30, du Sergent Ndagijimana Serge Kamari (UNPOL 05011 – Rwanda), membre de la Police de Nations Unies (UNPOL).

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)