Le secrétaire général de l`ONU, Ban Ki-moonLa Journée internationale de la femme que nous célébrons aujourd’hui doit être l’occasion de nous remémorer les atrocités et les crimes commis contre des femmes et des filles au cours de l’année écoulée et de chercher ensemble les moyens de construire un avenir meilleur.
Une jeune femme est morte à la suite d’un viol en réunion. Une autre s’est suicidée pour échapper à la honte qui aurait dû être celle de ses bourreaux. On a tiré à bout portant sur des adolescentes qui avaient osé revendiquer le droit d’aller à l’école.

Un produit qui coûte peu, sinon rien, mais se vend extrêmement cher. Profitabilité infinie! Vie éternelle garantie! L’Église Catholique est sans nul doute l’organisation la plus influente que l’humanité ait connue. Sa figure de proue, le Pape, qui qu’il fût, est le personnage le plus connu et, peut-être, le plus aimé ou respecté de la planète. Le tout dernier, Joseph Ratzinger, a laissé une philosophie à laquelle la grande majorité peut adhérer. Un message de paix, d’amour et de prospérité. L’Église Catholique a pendant longtemps eu le monopole de ce message et était la seule entreprise du monde occidental à offrir le service de l'accession à la vie éternelle.

Antoine AtouristeL’Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC) dit avoir accueilli avec enthousiasme l’ordonnance du juge d’instruction Vinx Etienne qui a décidé de renvoyer par devant le Tribunal criminel une soixantaine de personnes inculpées dans le détournement des 10 millions de gourdes destinés au Programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire (PSUGO) dans le Nord-Ouest. Le Magistrat qui a bouclé son rapport suite à une première enquête menée par l’ULCC a également ordonné que les fonds détournés soient restitués au Programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire lancé depuis plus d’un an par le Président de la République ....

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) et la Coordination Sud de Défense des Droits Humains (CSDDH) ont appris avec consternation le viol perpétré le 11 février 2013 aux Cayes, par un policier sur un jeune garçon de quatorze (14) ans.

Note de protestation de l’Association Nationale des Médias Haitiens (ANMH)
L’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) proteste énergiquement contre le communiqué musclé du ministre de la justice, Me Jean Renel Sanon, qui, le dimanche 10 février 2013, a menacé de manière à peine voilée d’imposer des restrictions à l’exercice de la liberté de la presse en Haïti. Dans une claire tentative d’intimidation des professionnels des médias, le ministre assimile toute diffusion d’information non conforme aux vues de l’Exécutif à de la diffamation ou de l’incitation à la violence.

Note de Presse - L’Association des journalistes haïtiens (AJH) condamne avec véhémence la bastonnade des journalistes Watson Phanord et Etzer César de RFM dans l’exercice de leur fonction le mardi gras au Cap-Haïtien. L’AJH est scandalisée d’apprendre que ces bourreaux, des agents de l’USGPN, se sont acharnés sur Watson Phanord, sachant pertinemment qu’il est un journaliste.

Aujourd’hui c’est la journée mondiale de la radio décrétée par l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture). C’est le 14 janvier  dernier que l’Assemblée générale des Nations Unies avait formellement adopté la proclamation de la Journée mondiale de la radio de l’UNESCO lors de sa 67e session annuelle.

Le fils du commissaire du gouvernement près le tribunal civil des Gonaïves, Me Enock Géné Génélusa, été enlevé en République dominicaine, a appris InfoHaiti.net. Les ravisseurs qui seraient de nationalité haïtienne auraient réclamé la somme de $25,000 pour la liberation de cet étudiant en medicine âgé de 19 ans, a fait savoir ce midi son père, Me Enock Géné Génélusa, qui intervenait sur plusieurs stations de radio de la cite de l’indépendance.

Deux hommes, victimes d’un braquage à la sortie d’une banque, ont été tués par balles au Centre-Ville de Port-au-Prince, a constaté un reporter de InfoHaïti.net. Une femme d’une quarantaine d’années a été grièvement blessée lors de cette attaque armée

.

L’inspecteur de police Pierre Jonathan Jean-Jacques (41 ans) de la Garde Côtière a a été tué par balles ce midi par des motards  à Bizoton, a annoncé cet après-midi le commissaire  Frantz Leurebours, porte-parole de la PNH.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)