Soumis à InfoHaiïti.net par le GARR
Un mineur de 10 ans, Mebíl Batista,  qui serait Dominicain d’origine haïtienne avait été retrouvé à Port-au-Prince, le 16 février 2017. Cet enfant qui parle plus facilement l’Espagnol que le Créole haïtien, aurait été expulsé à la frontière de Jimani/Malpasse avec son père haïtien, Maxo Rémy, au cours de la première semaine du mois de février 2017.

Un commerçant haïtien tué par balles à Ouanaminthe

Soumis à InfoHaïti,net par le GARR
Massilot Belton, 37 ans, père de 5 enfants, a été lâchement abattu par balles au bord de la rivière Massacre séparant le point frontalier officiel de Ouanaminthe-Dajabón.  Ce crime est survenu, le 14 février 2017, aux environs de 1h PM,  a informé Mireille Pierre, représentante du GARR basée dans cette commune frontalière.

Yves Romain Bastien, Ministre de l'economie et des Finances

Les actes de vandalisme semblent devenir monnaie courante dans le pays. Il n’est pas une administration qui n’en soit, à un moment ou un autre, victime. Après le Parquet de Port-au-Prince dans la nuit du 24 au 25 avril 2016, le secrétariat du ministère de l’Économie et des Finances (MEF) a été, lui aussi, confronté à cette situation durant le week-end écoulé.

Soumis à InfoHaïti.net

Cher Jean Monard,
A un moment où la toile s’enflamme et où tous les auditeurs et téléspectateurs  de Radio Télé Caraïbes sont partagés sur la question, il est à la fois élégant et surtout de bon ton que je te présente des excuses.

Voiture de police haïtienne, le 5 janvier 2017 à Port-au-Prince (photo de AFP)

Port-au-Prince (AFP) - La police haïtienne a arrêté 12 personnes dimanche dans une station balnéaire à proximité de Port-au-Prince, où 33 femmes dont vingt mineures étaient sur le point d'être vendues, selon les premières informations dévoilées par la justice. "Nous avons trouvé 33 filles, dont 20 mineures, entassées dans une chambre et, dans une autre, il y avait 12 personnes, quatre femmes et huit hommes, avec ce qui semble être de la marijuana et de la cocaïne", a expliqué lundi matin Danton Léger, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, l'équivalent du procureur en Haïti.

Toussaint Pierre DELVA

C’est demain Samedi 28 Janvier à 10 heures du matin que seront chantées à l’Eglise  St Johns the Evangelist (2254 Massachusetts Ave, Cambridge, MA 02140) les funérailes de Toussaint Pierre Delva décédé le 12 Janvier dernier à Broward North Hospital à Pompano Beach non loin de  Miami en Floride. Les membres de la communauté haïtienne sont invites à présenter leurs condoléances à la famille du défunt au cours d’une soirée funéraire à Doherty Funeral Home sis au 855 Broadway, Somerville  à partir de 4 heures cet après-midi jusqu’à 8 heures ce soir.

La diffusion d’une vidéo d’une mineure violée sur les réseaux sociaux a suscité l’indignation au sein de la société haïtienne. Des gens choqués, notamment le sénateur de l’Ouest Jean Renel Sénatus et le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jean Danton Léger, connus pour leur lutte contre la prostitution infantile et le détournement des mineurs, sont montés au créneau pour dénoncer cet acte odieux et malsain, lors d’un point de presse donné au parquet de Port-au-Prince, ce jeudi 26 janvier.

La frontière de Carisal/Elias PiñaLa frontière de Carisal/Elias Piña  | Photo: Josué Michel

Soumis par GARR (Groupe d'Appui aux Rapatriés et Refugiés)
Les 20 ressortissant-e-s haïtiens qui ont été arrêtés illégalement au marché frontalier d’Elias Piña, le 16 janvier dernier, ont été relâchés dans la matinée du 17 janvier 2016. Ces usagers dudit marché frontalier ont été par la suite reconduits à la frontière de Carisal/Elias Piña, a constaté le GARR. Les victimes se sont montrées indignées de la violation de leurs droits par les autorités dominicaines. Elles disent avoir passé une nuit sans rien prendre dans une caserne militaire se trouvant à Elias Piña.

P-au-P, 10 janv. 2017 [AlterPresse] --- Un ensemble d’activités sont annoncées pour commémorer le 7e anniversaire du séisme dévastateur du 12 janvier 2010, qui a coûté la vie à plus de 250 mille personnes, apprend AlterPresse. Sont prévues des activites de recueillement, des performances artistiques diverses et variées, des expositions de peinture et de photographies.

Accident mortel à Gros Morne (Haïti)

Le bus l’Union assurait le trajet Port-de-Paix/Port-au-Prince quand il est tombé ce matin au niveau de Morne La Crête (Gros Morne, Artibonite). Selon Victor Innocent, un journaliste local, l’accident a provoqué la mort de 18 personnes et plus d’une cinquantaine de blessés. Le bilan est encore partiel. 
Le bus transportait 64 passagers de Port-de-Paix à destination de Port-au-Prince. 18 d’entre eux ne verront plus la capitale haïtienne, selon le dernier bilan encore partiel. « 11 sont morts sur place. Les autres sont décédés sur le chemin de l’hôpital ou à l’hôpital », a expliqué Victor Innocent, journaliste.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)