Imprimer
Catégorie : Societe
Affichages : 1766

Ce n’est ni le titre d’un roman ni celui d’un film à sensation mais bien le récit d’une tragédie qui vient de s'ajouter aux déboires de la communauté haïtienne du Massachusetts préoccupée depuis le 9 Novembre par l’arrivée prochaine à la Maison Blanche de l’imprévisible Donald Trump. En effet, le 27 Octobre dernier le corps sans vie de Dr Natacha Zamor (38 ans) a été découvert au #108 de son appartement au 240 Heath St  à Jamaica Plain par la Police de Boston qui a été informée de son absence au travail pendant plusieurs jours consécutifs.

Selon les premières informations communiquées par des amis proches des parents de la défunte vivant à Brooklyn (New-York), la thèse du suicide a été avancée par le detective qui a fait la macabre découverte à moins de 5 minutes du Quartier Général de la Police de Boston à Roxbury Crossing. Dr Natacha Zamor vivait seule dans son appartement depuis quelques temps, ont révélé les mêmes sources. Elle travaillait comme médecin-anesthésiologiste à l’hôpital de Brockton. Ses funérailles ont été chantées le samedi 13 Novembre dernier à Brooklyn (New York).

Près de trois semaines après cette tragédie, c’est le black out le plus complet autour de la mort du Dr Natacha Zamor. Contacté à ce sujet par notre salle de rédaction, un porte-parole de la police de Boston s’est refusé à tout commentaire en promettant de répondre, en temps opportun, à notre requête,

Un étrange “boyfriend” bénéficiaire du contrat d’assurance-vie de 1 million de dollars
Dans les documents découverts dans l’appartement ses parents ont retrouvé le contrat d’assurance-vie souscrit par le jeune médecin. Mr ZS, d'origine russe, chimiste de profession en sera l’unique bénéficiaire. Vraiment troublant n’ayant ni lien de parenté ni lien conjugal avec la défunte. Nous croyons savoir que les relations entre Dr Zamor et son boyfriend n'étaient pas au beau fixe. Ils ne se voyaient presque plus,selon une source proche de la famille. Cependant, depuis environ cinq mois, Mr ZS faisait tout pour renouer leurs relations.

Autre fait tout aussi troublant: ses parents sont en possession du portable ainsi que du laptop de feu Dr Natacha Zamor, deux éléments clés qui pourraient  ( à l'heure de la géolocalisation par satellite) aider la police de Boston dans son enquête sur cette tragédie.
Pour l’instant, l’on ne sait pas si des traces de blessures ont été découvertes sur le cadavre du jeune médecin. Nous espérons que la police de Boston, rendra publiques ses informations au moment opportun.Les résulats de l'autopsie du cadavre, actuellement en cours dans un centre hospitalier de Boston, devraient être communiqués sous peu aux membres de la famille.

Dr  Natacha Zamor a fait ses études médicales à Geisel School of Medicine at Dartmouth et à Hanover dans le New Hampshire (Nord-Est des Etats-Unis), son internat à St Vincent's Medical Center(Bridgeport dans le Connecticut) et son training en anesthésiologie cardiothoracique pour adultes à New York School of Medecine. Dr Zamor a travaillé comme médecin-anesthésiologiste à Bridgeport  dans le Connecticut, Beth Israel Deaconess Hospital-Milton et Brockton Hospital dans le Massachusetts.

Nous souhaitons vivement que des organisations comme AFAB (Asosyasyon Fanm Ayisyen nan Boston) et l'AMHE (Association des Médecins Haïtiens à l'Etranger) vont entreprendre les démarches nécessaires auprès ds autorités concernées (le Chef de la Police de Boston, le Maire Martin J Walsh, l'Attorney General du Massachusetts Maura Healey) pour que la lumière soit faite, à travers une enquête, sur les cirsconstances tout à faites troublantes de la tragique disparition du jeune médecin haïtien Natacha ZAMOR le 27 Octobre dernier à Jamaica Plain.

Rappelons que le 30 Octobre dernier, Mme Bénine Timothée (36 ans) atteinte d'un projectile en pleine rue à Dorchester (Boston) est décédée des suites de ces blessures peu de temps après dans un centre hospitalier. Ses funérailles seront chantées le Samedi 19 Novembre prochain à Boston.