Godson Orélus, Directeur de la PNH

Face à la recrudescence de l'insécurité dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans certaines villes de provinces sans oublier les attaques ciblées dont sont sont victimes des policiers, le Directeur Général de la Police Nationale d'Haïti, Godson Orélus flanqué d'autres responsables de l'institution policière, lors d' une conférence de presse ce jeudi 3 mars, a voulu lancer une mise en garde contre les ennemis des policiers et de la société en Général.

A en croire le numéro 1 de la PNH, " tous les policiers doivent savoir lorsqu'un policier est abattu, c'est tout le haut commandement qui est révolté face à ce genre d'actes...Nous sommes un seul corps et lorsqu'il y a mort de policiers dans une zone c'est tout le périmètre du lieu du crime qui doit être quadrillé immédiatement afin de neutraliser tout suspect tout en respectant les principes des droits de l'homme " a lancé Godson Orélus d'un ton ferme.

S'agissant de la présence permanente de gangs armés dans des zones spécifiques de la capitale telles Martissant, Grand Ravine, Croix-des-Bossales, le Directeur Général de la PNH a annoncé le renforcement des patrouilles de différentes unités de la police dans ces zones en dépit des maigres moyens dont dispose l'institution policière afin de contrecarrer les actions des bandits.

Ce jeudi matin lors d'échanges de tirs avec la police dans la zone de Martissant un bandit a été tué et le pistolet du policier David Dumé abattu au début de l'année a été retrouvé à ses côtés.

Depuis le début de l'année plus de 16 arrestations ont été effectuées dans le cadre d'investigations ouvertes sur des cas d'assassinats de policiers a indiqué Godson Orélus qui en a profité pour appeler la jusctice à prendre assumer ses responsabilités.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)