Deux jeunes garçons sont lapidés pour vols à main armée à la ruelle baron, près de l’église Saint Antoine de Padoue (centre-ville de Port-au-Prince), dans la matinée du 24 décembre 2015, observe l’agence en ligne AlterPresse. Ces présumés voleurs au nombre de trois auraient tenté de rançonner des passagers à bord d’une camionnette et d’un bus de transport en commun à l’avenue Poupelard aux environs de 7:00 locales.

Un des trois individus armés a eu le temps de s’enfuir.

Les deux autres ont été rattrapés par des membres de la population qui les ont frappés et ensuite lapidés.

D’autre part, dans la nuit du 23 au 24 décembre, l’inspecteur divisionnaire de la police Daniel Pierre a été abattu de 9 balles par des hommes armés dans la zone périphérique de Delmas 31.

Depuis quelque temps, on assiste à une intensification de l’insécurité dans le pays notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Plus de 25 cas de morts par balles ont été recensés par la police, qui peine à rétablir un climat serein en dépit des dispositions annoncées.

A cause de cette conjoncture marquée, entre autres, par un climat d’insécurité intensive, très peu d’engouements sont constatés pour les fêtes de fin d’année un peu partout dans le pays.

Quatre personnes dont un étudiant de la Faculté des sciences humaines (Fasch) de l’Université d’Etat d’Haïti (Ueh), Stevenson Oczéus, ont été abattues par des bandits armés, à la suite d’un cambriolage, dans l’après-midi du samedi 5 décembre 2015, au centre de Port-au-Prince

Kidnappée, le mardi 1er décembre à Bizoton, le corps de l’étudiante en agronomie à l’Université Quisqueya (Uniq) Lentie Mirville a été retrouvé le mardi 8 décembre dans un ravin sur la route de l’amitié, menant à Jacmel (Sud-Est).

Née le 17 octobre 1992, Mirville a été torturée, puis assassinée malgré le versement d’une forte rançon par les parents aux ravisseurs, le lundi 7 décembre.

Le 12 décembre 2015, l’ingénieur Robens Damuse, âgé de 33 ans et opérateur en chef au sein de l’entreprise E-Power a été abattu à Delmas par des individus armés pendant qu’il revenait d’une banque commerciale.

L’ancien animateur de compas, Cheristin Ferdinand, connu sous le sobriquet « Mass Design » a été froidement assassiné dans l’après-midi du lundi 07 décembre par des individus armés circulant à bord de motocyclette.

http://www.alterpresse.org/spip.php?article19420

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)