Djokhar Tsarnaev condamné à la peine de mort

Le verdict est tombé. Les jurés ont décidé ce vendredi 15 mai de condamner à la peine de mort Djokhar Tsarnaev, 21 ans, reconnu coupable en avril dernier des attentats de Boston qui ont fait trois morts et des dizaines de blessés en avril 2013. Ce verdict conclut 14 heures de délibérations des 12 jurés du procès, qui devaient se prononcer entre peine de mort et la réclusion à perpétuité.

Les jurés devaient être unanimes pour imposer la peine de mort, une unanimité qui a été obtenue vendredi. L'accusé, jeune homme musulman d'origine tchétchène arrivé aux Etats-Unis à l'âge de 8 ans, n'a de son côté pas montré de réaction particulière à la lecture de ce verdict. La peine de mort est une "punition adéquate" pour Djokhar Tsarnaev, a estimé pour sa part la ministre américaine de la Justice, Loretta Lynch.

Trois morts et 264 blessés

Les 12 jurés avaient reconnu mercredi 8 avril la culpabilité de Djokhar Tsarnaev, 21 ans, accusé des attentats de 2013. Ils devaient se prononcer sur chacun des 30 chefs d'accusation retenus contre lui, dont 17 passibles de la peine de mort. Tsarnaev avait été reconnu coupable de la totalité des chefs d'accusation, dont l'utilisation d'armes de destruction massive.

Les attentats de Boston avaient fait trois morts et 264 blessés le 15 avril 2013, lorsque deux bombes artisanales avaient explosé près de la ligne d'arrivée du célèbre marathon de la ville, le pire acte de terrorisme depuis le 11-Septembre aux Etats-Unis. Durant le procès qui a duré un mois, l'accusation a décrit l'étudiant d'origine tchétchène, citoyen américain depuis 2012, comme un "terroriste" qui voulait "punir l'Amérique pour ce qu'elle faisait à son peuple".

Les avocats de Djokhar Tsarnaev avaient reconnu qu'il avait déposé dans la foule l'une des deux bombes du marathon. Mais ils l'avaient décrit comme un adolescent sous l'emprise de son frère aîné radicalisé, Tamerlan Tsarnaev, 26 ans, tué trois jours après les attentats lors d'une confrontation armée avec la police.

RECATIONS

STATEMENT OF MAYOR MARTIN J. WALSH ON BOSTON MARATHON SENTENCING VERDICT

"I want to thank the jurors and the judiciary for their service to our community and our country. I hope this verdict provides a small amount of closure to the survivors, families, and all impacted by the violent and tragic events surrounding the 2013 Boston Marathon. We will forever remember and honor those who lost their lives and were affected by those senseless acts of violence on our City. Today, more than ever, we know that Boston is a City of hope, strength and resilience, that can overcome any challenge."

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)