Imprimer
Catégorie : Societe
Affichages : 2121

La prison civile de la Croix des Bouquets a été l’objet d’une attaque armée hier soir aux environs de 8 heures 30. Selon les premières informations transmises par la police, cette attaque a été l’œuvre d’un commando lourdement armé monté à bord  d’une jeep Terrios aux vitres teintées.

La prison civile de la Croix des Bouquets a été l’objet d’une attaque armée hier soir aux environs de 8 heures 30. Selon les premières informations transmises par la police, cette attaque a été l’œuvre d’un commando lourdement armé monté à bord  d’une jeep Terrios aux vitres teintées.Un agent de l’APENA qui se trouvait sur place a été tué. Nicolas Sadrack, agent 2 a été atteint de plusieurs projectiles avant de rendre l’âme. Il faut noter qu’aucune évasion n’a eu lieu au cours de cette attaque contre ce centre pénitentiaire, a indiqué le commissaire de police de la Croix-des-Bouquets.

Plusieurs agents de différentes unités de la PNH ont été dépêchés sur les lieux en urgence afin de sécuriser la prison civile de la Croix des Bouquets avec le support de la MINUSTAH. Une enquête est ouverte sur  cet assaut, a fait savoir le porte-parole adjoint de la police nationale Garry Desrosiers.

Cette attaque contre la prison civile de la Croix-des-Bouquets fait suite à une opération menée le weekend dernier par des policiers de cette commune  à Thomazeau au cours de laquelle 6 présumés bandits jugés dangereux ont été appréhendés. José Eddy, alias Baby, âgé de 28 ans fait partie de ces suspects appréhendés. Il est accusé notamment d’avoir criblé de balles un policier avant de repartir avec l’arme à feu de la victime.