Jeudi 24 mai 2012, Washington, D.C. – Le Département d’Etat des Etats-Unis a publié aujourd’hui les Rapports relatifs aux Pratiques des Droits de l’Homme dans les pays pour l’année 2011 - Les rapports sur les Droits de l’Homme sont une analyse annuelle approfondie des conditions des droits humains dans tous  les pays qui reçoivent de l’assistance, et de tous les états membres des Nations Unies, y compris Haiti.

Jeudi 24 mai 2012, Washington, D.C. – Le Département d’Etat des Etats-Unis a publié aujourd’hui les Rapports relatifs aux Pratiques des Droits de l’Homme dans les pays pour l’année 2011 - Les rapports sur les Droits de l’Homme sont une analyse annuelle approfondie des conditions des droits humains dans tous  les pays qui reçoivent de l’assistance, et de tous les états membres des Nations Unies, y compris Haiti.

Dans la section qui concerne Haiti, le gouvernement américain fait remarquer les élections pacifiques de mars 2011, et a salué la transition pacifique du pouvoir qui a lieu au mois de mai; un exploit historique et remarquable pour la nation.  Toutefois, le peuple haïtien continuait de faire face à de nombreux défis relatifs aux droits de l’Homme, tels que les abus commis par les forces de sécurité du gouvernement et des représentants du système judiciaire, dont les massacres extrajudiciaires perpétrés par la police et les officiels du gouvernement, et des preuves d’abus d’impunité en faveur de certains officiels gouvernementaux; des allégations d’abus sexuels par des membres de la MINUSTAH; et la corruption chronique et sévère existante au niveau de toutes les branches du gouvernement.

L’Ambassadeur des Etats-Unis en Haiti, Monsieur Kenneth Merten, a déclaré, «Les élections libres et justes organisées au mois de mars et la transition pacifique du pouvoir tenue en mai, tout comme les verdicts rendus contre des officiels du gouvernement dans le jugement du massacre qui a lieu dans la ville des Cayes étaient des événements importants sur les conditions des droits humains en 2011. En même temps, nous reconnaissons les nombreux défis auxquels fait face le peuple haïtien en termes des droits humains, ce qui pousse le gouvernement américain à continuer à aider le gouvernement haïtien et le peuple à bâtir un pays où les droits des citoyens sont mieux protégés.

Autres points dans le Rapport des Droits Humains sur Haiti pour l’année 2011 incluent:

·        Le Viol et la violence domestique: La loi haïtienne interdit le viol, mais ne reconnait pas le viol conjugal comme un crime et le code criminel pardonne un mari qui assassine sa femme ou sa compagne prise en flagrant délit d’adultère sous le toit ; alors que la femme qui tue son mari dans les mêmes circonstances fait objet de poursuites judicaires.  Le rapport des Nations Unies fait état d’incidents quotidiens en rapport à la violence et au viol, et la Police Nationale d’Haiti dispose de peu de ressources et pas de moyens en ce qui a trait aux cas de viol.

·     Les massacres de la prison des Cayes: Le juge a déclaré huit officiers de police et un prisonnier coupables et les a condamnés à des peines allant de trois (3) à treize (13) ans de travaux forcés.  Des groupes de défense des droits humains et de l'Office de la Protection du Citoyen ont salué le gouvernement pour avoir adopté certaines décisions de justice, mais ont déclaré que les peines devraient être plus sévères.

·        En Juillet dernier, le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), a publié une liste des noms de 22 candidats aux élections législatives de 2010, lesquels ont tous reçu du Ministère de l’Intérieur un salaire de 2.500 dollars par mois tout au long de la campagne. Les 22 candidats étaient issus de différent parti, mais concourraient sous la bannière du parti INITE, le parti politique du gouvernement de l'époque.

Le Rapport des Droits Humains sur Haïti a également examiné les difficultés auxquelles sont confrontés les immigrants haïtiens en République Dominicaine, le problème d’accès aux soins de santé pour les femmes, l'existence continue d’entre 250.000 et 500.000 enfants en situation de servitude dans les  ménages (restavèk), et la discrimination sociale et la violence physique ciblée qu’ont connu des homosexuels en Haïti. En outre, le rapport a également mentionné les questions relatives aux normes du travail, soulignant que les secteurs de l’industrie et de l’assemblage ont grandement respecté les lignes directrices de sécurité et de sante du travail.

Les rapports annuels des droits humains couvrent internationalement les droits individuels, civils, politiques, et ouvriers comme énoncé dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et d'autres accords internationaux.  Le Département d'Etat américain soumet les rapports au Congrès des États-Unis conformément à la Loi de 1961 sur l’Assistance Etrangère et celle de 1974 relative au commerce (Foreign Assitance Act of 1961 and the Trade Act of 1974). Pour consulter le rapport, visitez: www.state.gov/j/drl/rls/hrrpt/humanrightsreport/index.htm?dynamic_load_id=186522

Ce rapport sera également disponible en Français et en Créole.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)