Ce mercredi matin encore une tension évidente régnait à  Malepasse où les dominicains sont en colère après l'assassinat de l'un de leur compatriote à Port-au-Prince. La victime, chauffeur de poids lourds, aurait été abattu dans la zone de Drouillard et le véhicule qu'il pilotait à bord duquel se trouvait une cargaison de ciment volé par des malfrats.

Ce mercredi matin encore une tension évidente régnait à  Malepasse où les dominicains sont en colère après l'assassinat de l'un de leur compatriote à Port-au-Prince. La victime, chauffeur de poids lourds, aurait été abattu dans la zone de Drouillard et le véhicule qu'il pilotait à bord duquel se trouvait une cargaison de ciment volé par des malfrats.
En réaction des dominicains ont bloqué la zone de Malepasse mardi. Qui pis est,  ils ont empêché à deux ( 2)  autobus de la compagnie Capital Coach Line de franchir la frontière, menacé les passagers, confisqué les clefs des véhicules. Ils auraient même promis d'incendier les autobus.  Ce mercredi matin,  l'accès à la frontière par Malepasse était interdit aux autobus qui assurent le trajet Haïti-République Dominicaine. Les responsables de la Capital Coach Line, seule compagnie haïtienne qui assure régulièrement la liaison entre les deux pays sur l'ile sont inquiets après la confiscation de leur autobus par des citoyens dominicains.  Leur multiple appel à l'aide à l'endroit des autorités haïtiennes pour intervenir sur la question s'était révélé infructueux jusque hier après-midi.

 

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)