Imprimer
Catégorie : Societe
Affichages : 2560

Des individus armés se sont présentés au domicile de Mme Gloria Guzman connue sous le nom de Josephina jeudi soir à Laboule et sont repartis avec celle-ci vers une destination inconnue, a appris Infohaiti.net auprès de la famille de la victime. Josefina qui est une ressortissante dominicaine âgée d'une cinquantaine d'années vit dans le pays depuis près de 25 ans et possède un studio de beauté à Pétion Ville et une école primaire à Peredo, Jacmel où elle reçoit des enfants des familles déshéritées sans frais aucun.

Des individus armés se sont présentés au domicile de Mme Gloria Guzman connue sous le nom de Josephina jeudi soir à Laboule et sont repartis avec celle-ci vers une destination inconnue, a appris Infohaiti.net auprès de la famille de la victime. Josefina qui est une ressortissante dominicaine âgée d'une cinquantaine d'années vit dans le pays depuis près de 25 ans et possède un studio de beauté à Pétion Ville et une école primaire à Peredo, Jacmel où elle reçoit des enfants des familles déshéritées sans frais aucun.

Mariée à un haïtien, Gloria Guzman dit Josefina a deux filles qui ont toutes les deux fait leurs études en Haiti. La victime savait donner des cours d'Espagnol et elle avait aussi travaillé, dans le temps, pour l'ONU en Haiti. Les ravisseurs auraient exigé 150.000 dollars américains de rançon en échange de sa libération, a-t-on appris de même source. 

A noter aussi au Cap-haïtien, des bandits avaient kidnappé dans la nuit de jeudi à vendredi (2hres du matin) le pasteur Emmanuel Pierre, secrétaire général de la Convention Baptiste d'Haiti en sa résidence en plein milieu de la ville avant qu'une opération conjointe PNH-MINUSTAH ne permette à la victime de recouvrer sa liberté sans qu'aucun centime ne soit versé. Près d'une vingtaine de bandits dont le nommé Antoine Etienne, dit Doudou (identifié par la femme du pasteur Manno) ont été arrêtés au cours de cette opération menée dans la localité de Fort St Michel, non loin de l'aéroport de la 2e ville du pays. Les malfrats auraient abandonné la victime dans leur vaine tentative de fuite. Le pasteur Emmanuel Pierre en est sorti indemne, a annoncé la police du Cap.