Les Nations Unies s’assureront à ce que les soldats mis en cause dans cette affaire soient traduits en justice et que les sanctions appropriées soient appliquées contre eux. C’est la garantie donnée par le chef de la communication et de l’information publique de la MINUSTAH Eliane Nabaa qui a rappelé que la tolérance zéro est de rigueur lorsqu’il s’agit de tout manquement de son personnel à ses obligations de respecter les standards de conduite attendus d’un fonctionnaire intenational, conformément à la charte des Nations Unies.

Les Nations Unies s’assureront à ce que les soldats mis en cause dans cette affaire soient traduits en justice et que les sanctions appropriées soient appliquées contre eux. C’est la garantie donnée par le chef de la communication et de l’information publique de la MINUSTAH Eliane Nabaa qui a rappelé que la tolérance zéro est de rigueur lorsqu’il s’agit de tout manquement de son personnel à ses obligations de respecter les standards de conduite attendus d’un fonctionnaire intenational, conformément à la charte des Nations Unies.


Outre les sanctions déjà adoptés contre les militaires qui seraient impliqués dans le viol de Port-Salut une équipe d’enquêteurs uruguayens a été dépêché dans le pays depuis le quatre septembre  en vue de recueillir davantage d’informations sur les faits qui se sont produits. Eliane Nabaa a annoncé que les Nations Unies ont également pris des mesures en vue d’appuyer la victime de cet incident conformément aux  prescrits de la stratégie des Nations Unies d’appui aux victimes d’exploitation et abus sexuels.

Des étudiants de la faculté d’ethnologie expriment leur solidarité à l’endroit du jeune haïtien violé par des soldats uruguayens  à Port-Salut. Au niveau du Champs Mars ce jeudi ces étudiants ont organisé une cérémonie symbolique au cours de laquelle ils ont clairement réclamé le départ sans condition des troupes onusiennes. Ces étudiants, qui avaient maintenu pendant plusieurs jours une véritable mobilisation contre la MINUSTAH lorsque cette dernière avait été pointée du doigt comme étant à l’origine du choléra en Haïti,  ont fait savoir que d’autres mouvements allaient être enclenchés jusqu’au départ des casques bleus. 

Pour sa part,le député élu dans la circonscription de Delmas Anel Bélizaire entend donner le ton au niveau du parlement.  Mr Bélizaire a indiqué ce jeudi qu’il allait initier tout un ensemble de démarches au niveau des 2 branches du parlement afin qu’il y ait une séance en assemblée nationale au cours de laquelle les parlementaires auraient à se prononcer sur l’avenir de la Mission onusienne avant le renouvellement de son mandat le 15 octobre prochain.

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)