Des centaines de femmes célèbrent la Journée internationale de la femme à Montevideo (Uruguay). Le 8 mars 2003. Le thème du Mois de l'histoire de la femme en 2011 est le centenaire de cette journée commémorative.Le 28 février 2011
Proclamation du président des États-Unis d'Amérique à l'occasion du Mois national des femmes dans l'histoire 2011.En ce Mois national des femmes dans l'histoire, nous nous penchons sur les accomplissements extraordinaires des femmes et rendons hommage au rôle qu'elles jouent dans l'histoire de notre pays. Aujourd'hui, les femmes sont parvenues à des niveaux que leur mère et leur grand-mère ne pouvaient qu'imaginer.

Des centaines de femmes célèbrent la Journée internationale de la femme à Montevideo (Uruguay). Le 8 mars 2003. Le thème du Mois de l'histoire de la femme en 2011 est le centenaire de cette journée commémorative.Le 28 février 2011
Proclamation du président des États-Unis d'Amérique à l'occasion du Mois national des femmes dans l'histoire 2011

En ce Mois national des femmes dans l'histoire, nous nous penchons sur les accomplissements extraordinaires des femmes et rendons hommage au rôle qu'elles jouent dans l'histoire de notre pays. Aujourd'hui, les femmes sont parvenues à des niveaux que leur mère et leur grand-mère ne pouvaient qu'imaginer.

Les femmes représentent actuellement près de la moitié de notre population active et la majorité des étudiants de nos universités et autres institutions d'enseignement supérieur. Elles parcourent le ciel en tant qu'astronautes, élargissent notre économie en tant que chefs d'entreprise et dirigeantes des milieux d'affaires, et servent notre pays aux plus hauts rangs du gouvernement et des forces armées. En l'honneur des femmes pionnières qui ont vécu avant nous, et en reconnaissance de toutes celles qui viendront après nous, nous nous engageons de nouveau ce mois-ci à effacer les inégalités restantes auxquelles se heurtent encore les femmes de nos jours.

Cette année, nous marquons le centième anniversaire de la Journée internationale de la femme, une célébration mondiale des accomplissements économiques, politiques et sociaux des femmes du passé, du présent et de l'avenir. La Journée internationale de la femme est l'occasion de rendre hommage aux femmes ordinaires de par le monde et elle découle de la lutte qu'elles mènent depuis des siècles pour participer à la société en toute égalité avec les hommes. Cette journée nous rappelle que malgré les progrès énormes déjà réalisés, il y a encore du travail à faire avant que les femmes ne parviennent à une parité véritable.

Mon gouvernement a élevé les droits des femmes et des filles dans le monde au niveau des aspects cruciaux de notre politique étrangère et de notre sécurité nationale. Autonomiser les femmes dans le monde entier n'est pas seulement un impératif moral, c'est aussi une politique étrangère intelligente. Cette réalité se reflète dans la Stratégie de sécurité nationale des États-Unis, qui reconnaît le fait que les pays sont plus pacifiques et prospères quand leur population féminine exerce des droits égaux, s'exprime à voix égales et bénéficie de débouchés égaux. Aujourd'hui, nous intégrons notre promotion des femmes et des filles à toutes nos initiatives diplomatiques, et nous incorporons les considérations d'égalité entre les sexes dans chaque aspect de notre aide au développement. Nous œuvrons pour consolider la participation des femmes à tous les aspects de la prévention et de la résolution des conflits et nous continuons à diriger la lutte contre le fléau de la violence sexuelle dans les conflits, tant au niveau bilatéral que par le biais des Nations unies.

Aux États-Unis, nous devons diriger par l'exemple en protégeant les droits des femmes et en appuyant leur autonomisation. Malgré les progrès, beaucoup trop de femmes continuent de toucher moins que leurs homologues masculins, et les femmes sont considérablement sous-représentées dans les domaines de la science, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques. En puisant dans le potentiel et les talents de tous nos citoyens, nous pourrons tirer parti d'une source énorme de croissance économique et de prospérité. Le Conseil de la Maison-Blanche sur les femmes et les filles continue d'éliminer les obstacles à leur percée en cherchant à réduire l'incidence de la violence qu'elles subissent, en appuyant les femmes chefs d'entreprise, et en donnant la priorité à leur sécurité économique. Les familles américaines dépendent en grande partie de la stabilité financière des femmes, et mon gouvernement continue de donner la priorité aux mesures qui favorisent la souplesse dans le milieu du travail, améliorent l'accès à des soins de santé abordables et de qualité ainsi qu'à la garde d'enfants, offrent un appui aux dispensateurs de soins dans les familles et appliquent les lois sur la parité des salaires. J'ai aussi demandé à toutes les agences du gouvernement fédéral de jouer un rôle dans la solution du problème de la violence contre les femmes en participant aux initiatives visant à y mettre fin, et ces administrations ont répondu dans un esprit de coopération sans précédent pour protéger les victimes de la violence au foyer et de la violence sexuelle et aussi pour aider les survivantes à briser le cycle des sévices.

Tout en nous penchant sur les triomphes du passé, nous devons aussi envisager le potentiel sans limite qui s'étend devant nous. Pour gagner l'avenir, nous devons donner aux jeunes femmes d'aujourd'hui les connaissances, les compétences et l'accès égal aux possibilités qui leur permettront de réaliser la promesse du lendemain. Mon gouvernement a fait des investissements sans précédent dans l'éducation et œuvre pour élargir les possibilités disponibles aux femmes et aux filles dans les secteurs scientifiques qui sont essentiels à la croissance de l'économie au XXIe siècle.

Alors que nous nous apprêtons à écrire le prochain chapitre des femmes dans l'histoire, engageons-nous à consolider les progrès réalisés par les pionnières du passé. Nous devons nous appuyer sur le travail des femmes qui ont vécu avant nous et nous assurer qu'aucune limite ne viendra entraver les rêves de nos filles, qu'aucun obstacle ne bloquera leurs accomplissements et qu'il n'existera plus aucun plafond contre lequel elles devront lutter.

En foi de quoi, je, soussigné Barack Obama, président des États-Unis d'Amérique, en vertu de l'autorité que m'octroient la Constitution et le droit des États-Unis, proclame mars 2011 Mois national des femmes dans l'histoire. J'invite tous mes concitoyens à marquer ce mois et à célébrer la Journée internationale de la femme, le 8 mars 2011, en organisant des programmes, des cérémonies et des activités qui rendent hommage à l'histoire, aux accomplissements et aux contributions des femmes de notre pays. J'invite aussi tous mes concitoyens à visiter le site www.WomensHistoryMonth.gov pour en savoir davantage sur les générations de femmes qui ont façonné notre histoire.

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)