Imprimer
Catégorie : Societe
Affichages : 1898

Séisme/SOS Journaliste/Cérémonie religieuse : le directeur général du CONATEL Montaigne Marcelin à la messe du souvenir pour les journalistes disparus
Une vingtaine de confrères dont Jean Robert François (Magik 9, ex-Métropole),  Riquet Michel, Mario Basile (MINUSTAH FM), Wanel Fils (Galaxie) sont tombés dans  la catastrophe du 12 Janvier dernier à Port-au-Prince. SOS Journaliste de Guyler  C. Delva a tenu à saluer leur mémoire à travers une messe du souvenir organisée  sur la cour même de l’église St Thérèse de Pétion Ville

Séisme/SOS Journaliste/Cérémonie religieuse : le directeur général du CONATEL Montaigne Marcelin à la messe du souvenir pour les journalistes disparus
Une vingtaine de confrères dont Jean Robert François (Magik 9, ex-Métropole),  Riquet Michel, Mario Basile (MINUSTAH FM), Wanel Fils (Galaxie) sont tombés dans  la catastrophe du 12 Janvier dernier à Port-au-Prince. SOS Journaliste de Guyler  C. Delva a tenu à saluer leur mémoire à travers une messe du souvenir organisée  sur la cour même de l’église St Thérèse de Pétion Ville en présence de plusieurs  confrères et aussi de diverses personnalités dont les activités sont directement  ou indirectement liées au travail de la presse comme le directeur-général du Conseil National des Télécommunications (CONATEL), l’Ing. Marcelin Montaigne ou le porte-parole a.i de la PNH, Garry Desrosiers. Le célébrant principal Elder Antoine Brévil qui a ému l’assistance avec un sermon tourné autour du rôle fondamental et moteur qu’ont joué dans le milieu les confrères disparus a cependant invité les journalistes dont le contrat sur la terre se poursuit à ne pas céder au découragement car, a-t-il dit, le travail  doit continuer puisque le pays ne peut pas mourir et la population compte sur  les journalistes pour s’informer, s’éduquer et trouver une nouvelle source de motivation pour continuer à croire dans une nouvelle Haïti.

En marge de la cérémonie, le directeur du CONATEL qui a justifié sa présence  par la nécessité absolue d’apporter sa sympathie et solidarité à toute la corporation a révélé que, de concert avec la FCC (USA), il va faire de son mieux pour voler au secours des médias victimes. ‘’J’ai déjà visité les médias  frappés à Jacmel et je suis en train d’envisager la possibilité d’obtenir des tentes pour que les médias puisent continuer à servir la population’’, a dit Marcelin  Montaigne dont l’organisme régulateur (CONATEL) a aussi été frappé dans ses bâtiments au bicentenaire et avec trois membres du personnel tués. Il a d’ailleurs promis d’organiser une cérémonie religieuse en leur mémoire.