Mme Zabélise Bonhomme, une grande figure de la ville de Petit-Gôave n’est plus
C’est ce dimanche 3 Octobre qu’ont été chantées à l’Eglise Adventiste du  7ème Jour à Brockton (Massachusetts) les funérailles de  Mme Napoléon Bastien, née Zabélise  Bonhomme) décédée le 28 septembre dernier à l’âge de 86 ans après une longue maladie courageusement  supportée. 

Mme Zabélise Bonhomme, une grande figure de la ville de Petit-Gôave n’est plus
C’est ce dimanche 3 Octobre qu’ont été chantées à l’Eglise Adventiste du  7ème Jour à Brockton (Massachusetts) les funérailles de  Mme Napoléon Bastien, née Zabélise  Bonhomme) décédée le 28 septembre dernier à l’âge de 86 ans après une longue maladie courageusement  supportée.

Née à Petit-Gôave le 11 Mars 1924, Mme Bastien (Zabée) était une femme très active avant de prendre une sorte de pré-retraite ici dans le Massachusetts pour se consacrer à ses petits-enfants. Représentante de la Loterie de l’Etat Haïtien (LEH) dans l’arrondissement de Léogane, Mme Bastien  était une figure populaire dans sa Petit-Gôave natale et  aimée de tous ceux qui ont eu le bonheur de la fréquenter. Sur la boueuse et cahoteuse Nationale # 2 entre Miragôane et Port-au-Prince (dans les années 60 et au début des années 70), on la retrouvait très souvent dans les grands camions de transport en commun car elle devait participer à des réunions (au moins une fois par semaine) au siège administratif de la Loterie Nationale à la Rue Bonne Foi à Port-au-Prince.

 Ses activités ne se limitaient pas à la gestion quotidienne de cette institution de l’Etat sur le plan régional. De Des Vignes aux Première et Deuxième Plaines de Petit-Gôave où elle faisait le va-et-vient en vue d’assurer la supervision de  l’exploitation agricole de plusieurs carreaux de terre qu’elle possédait dans la région. Parallèlement à ses deux principales activités (représentante de la Loterie et exploitante agricole), Mme Bastien trouvait le temps pour se consacrer à une petite école qui accueillait (dans son salon, sa salle à manger, la cour de sa résidence) parfois  plus d’une dizaine de jeunes filles et de jeunes femmes qui  venaient apprendre leurs  premières notions de couture. Dans le langage très à la mode aujourd’hui, l’on dirait qu’elle était une véritable « brasseuse d’affaires », de bonnes affaires. Non seulement pour nourrir les membres de sa famille mais son environnement immédiat c'est-à-dire sa famille élargie, les gens du quartier  etc …..

Comme l’ont si bien rappelé ce matin Hans Donald Bonhomme et sa nièce Danielle Bonhomme Del Prato, , ce qui faisait de Mme Bastien une femme exceptionnelle, c’est pas tellement  son dynamisme, son esprit d’initiative mais sa générosité, sa propension à aller au service de ceux qu’elle connaissait à peine.

Pour nous autres qui l’avons connue, nous gardons aujourd’hui encore le souvenir de cette femme qui consacrait autant de temps aux jeunes  du quartier qu’à  ses propres enfants. Nous en profitons pour leur présenter  nos sincères condoléances ainsi qu’à son neveu, l’ambassadeur Myrto Bonhomme, président-fondateur de l’Académie Nationale Diplomatique et Consulaire d’Haïti (ANDC),aux familles Bastien, Bonhomme, Charlemagne, Bazile, Del Prato, Charles, Mirtil, Sénatus, Elysée,  Alfred, Delmas, Joseph, Dérolus, Jean-Michel, Léonard ….

 

 

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)